Ski : Mathieu Faivre champion du monde de Géant

Après sa médaille d’or sur le parallèle en début de semaine, Mathieu Faivre devient champion du monde de Géant. Il s’impose devant l’Italien Luca De Aliprandini et l’Autrichien Marco Schwarz. Grosse déception en revanche pour Alexis Pinturault, sorti lors de cette deuxième manche.

Mathieu Faivre est un géant ! Le Niçois réitère l’exploit et remporte son deuxième titre de champion du monde à Cortina d’Ampezzo. Après sa médaille d’or sur la parallèle en début de semaine, le skieur tricolore arrivait plein de confiance sur le Géant. Partant en 27e position cet après-midi après sa quatrième place sur la manche de ce matin, Mathieu Faivre n’avait rien à perdre et tout à gagner. Le Français est à l’attaque dès le début de parcours, sur un mur qui en a piégé plus d’un. Il part avec quatre-vingt-dix-huit centièmes d’avance sur l’Autrichien Marco Schwarz, alors en tête à ce moment. Il pratique un excellent ski sur le haut de la descente, faisant jeu égal avec le leader provisoire. Une petite faute lui fait perdre quatre dixièmes sur l’intermédiaire suivant mais le Français se reprend avec beaucoup de vitesse et d’engagement sur la partie plate. Avec huit dixièmes d’avance avant d’attaquer le dernier mur, le natif de Nice tient le bon bout et ne lâche pas physiquement. Il franchit la ligne avec près de neuf dixièmes d’avance sur Marco Schwarz, et s’assure d’une médaille après l’erreur de l’Allemand Alexander Schmid, juste après son passage. La couleur de la breloque ne dépend plus de Mathieu Faivre à ce moment de la course. Luca De Aliprandini s’élance ensuite mais malgré une belle descente, il ne fera pas mieux que le Français et franchit la ligne en deuxième position.

 

 

La France est donc assurée du titre. Alexis Pinturault, grand favori et vainqueur de la première manche, s’élance alors. Après une manche stratosphérique ce matin, le leader de la Coupe du monde n’a plus qu’à assurer pour aller chercher le titre. Mais le plan ne va pas se dérouler comme prévu. Avec un second départ canon, le Français est à l’attaque. Malheureusement Pinturault en met trop et part à la faute bien trop tôt dans cette seconde manche, sur une erreur intérieure. Énorme déception pour celui que tout le monde attendait. À noter que Victor Muffat-Jeandet s’est bien rattrapé dans cette deuxième manche et se classe 13e du Géant, tandis que Thibaut Favrot est lui aussi sorti de la piste. Cinquante-trois ans après Jean-Claude Killy, Mathieu Faivre est sacré champion du monde du géant. Une performance géantissime !

Mattéo Rolet
Crédit photo : Gepa / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE