Ski de bosses : Perrine Laffont championne du monde

Ce lundi au Kazakhstan, Perrine Laffont est devenue championne du monde en single pour la première fois de sa carrière. Son compatriote Benjamin Cavet a pris la deuxième place de l’épreuve masculine.

Les mondiaux de ski de bosses ont débuté ce lundi de la meilleure des façons pour Perrine Laffont. La championne olympique en titre a remporté le seul titre qui manquait à son palmarès. À Almaty au Kazakhstan, la Française qui domine son sport de la tête et des épaules s’est adjugée la première épreuve au programme : le single. En tête après les qualifications, l’Ariègeoise de 22 ans a largement remporté la finale. La double championne du monde en parallèle met fin à une forme de malédiction sur ce format des mondiaux après l’argent en 2017 et le bronze en 2019. Si cela était encore nécessaire, Perrine Laffont prouve qu’elle est bien la reine incontestée de la discipline. En larmes sur le podium, elle pouvait savourer ce nouveau titre mondial en entonnant la Marseillaise.

Benjamin Cavet en argent

Dans la foulée de la première médaille d’or française, Benjamin Cavet s’est paré d’argent sur la piste kazakh comme en 2017. Le  Français a seulement été devancé par la légende canadienne du ski de bosses, Mikaël Kingsbury. S’il a dominé les qualifications, le skieur de Châtel n’a rien pu faire face au champion olympique et multiple vainqueur de la coupe du monde. Le numéro deux mondial (27 ans) prend la deuxième place en devançant la surprise du jour, le Kazakh Pavel Kolmakov. Perrine Laffont et Benjamin Cavet, déjà auréolés de médailles mondiales, se tournent désormais vers l’épreuve en parallèle qui aura lieu ce mardi au Kazakhstan.

Loïc Feltrin
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE