Ski : Alexis Pinturault est un géant

Alexis Pinturault a réalisé un week-end parfait à Adelboden (Suisse). En s’imposant à deux reprises pour sa troisième victoire de suite en géant, le Français est plus que jamais le leader de la Coupe du monde 2020-2021.

Alexis Pinturault s’est imposé à deux reprises ce week-end à Adelboden. Dans la Mecque des géantistes, le Français a d’abord remporté le slalom géant de vendredi, devant le Croate Zubcic (+1’’04) et le Suisse Odermatt (+1’’11) qui skiait à domicile. Avec une victoire dans les deux manches de ce géant, c’est une victoire nette et sans bavure pour le géantiste français. Et comme si ce n’était pas assez, le champion de Moûtiers (Savoie) est de nouveau monté sur la plus haute marche du podium le lendemain. Sur le deuxième slalom géant du week-end, le Savoyard a une nouvelle fois devancé le Croate Zubcic (+1’’26) et cette fois un autre Suisse, Meillard (+1’’65). Pour ce deuxième acte, le Français a terminé deuxième de la première manche (derrière Meillard, +0’’30), avant de s’imposer sur la seconde en profitant d’une très mauvaise manche du Suisse (seulement 23e à 1’’95 de Pinturault). C’est donc une troisième et quatrième victoires cette saison pour Alexis Pinturault qui assoit sa domination au classement général de la Coupe du monde. Le Français est premier avec 129 points d’avance sur le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et 188 points sur le Suisse Marco Odermatt. Deuxième l’an passé derrière le Norvégien Kilde, le médaillé de bronze des derniers JO d’hiver semble plus que jamais sur la route du gros globe de cristal.

 

 

À seulement 29 ans, le Français est d’ores et déjà un géant du ski alpin tricolore. Français le plus prolifique de l’histoire de la Coupe du monde, Alexis Pinturault est sans aucun doute un grand nom du ski alpin mondial. Et cette année plus que jamais, le skieur de Courchevel, destiné à succéder à Luc Alphand au palmarès de la Coupe du monde, peut remporter son premier gros globe de cristal. La bataille sera rude jusqu’au bout avec son actuel dauphin, Aleksander Aamodt Kilde. En effet, le Norvégien marquera sans aucun doute plus de points que le Français sur les épreuves de vitesse (descente, Super-G). Cependant, Pinturault a encore une fois prouvé qu’il était le maître en géant. Les points devraient en revanche un peu plus s’équilibrer dans les semaines à venir étant donné qu’il y aura un peu moins de géants. Les slaloms devraient rapporter plus de points au natif de Moûtiers mais la bataille sera rude jusqu’à la dernière épreuve de la saison. Quoi qu’il en soit, le Norvégien et le Français sont les deux grands favoris pour le gros globe de cristal cette année. La victoire finale va se jouer entre les deux hommes, avec un petit avantage pour le Français.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE