Ski : Alexis Pinturault en bronze en Super-G

Alors que Lara Gut-Benhrami a remporté l’or du Super-G Dames ce jeudi lors des Mondiaux de ski alpin à Cortina d’Ampezzo (Italie), Alexis Pinturault s’est paré de bronze lors de l’épreuve masculine remportée par Vincent Kriechmayr.

Alexis Pinturault est définitivement un géant. Dans un Super-G marqué par de nombreuses sorties de piste, le skieur de Courchevel a su s’adapter et résister au tracé plus que complexe du jour. Ce dernier termine troisième de ce Super-G derrière Vincent Kriechmayr, vainqueur du jour, et la surprise allemande Romed Baumann. Il ramène la première médaille de ces championnats du monde pour la délégation française. De très bon augure pour le Géant et la suite de la quinzaine. De son côté, Matthieu Bailet a impressionné pour ses premiers Mondiaux. Le Français a attaqué tout au long du parcours pour passer la ligne à la septième place à 0’’72 du vainqueur. Nills Allègre termine 19e à 1’’93 de la gagne tandis que Johan Clarey n’a pas fini la course après une sortie de piste.

 

 

Côté féminin, c’est l’inévitable Lara Gut-Benhrami qui s’est imposée. Dans cet exercice de vitesse, la Suissesse n’a quasiment pas d’équivalent cette saison. Grande favorite de l’épreuve du jour, cette dernière a répondu présente, menant une course parfaite du début à la fin. Elle devance ainsi sa compatriote Corinne Suter (+0’’34), et la légende américaine, Mikaela Shiffrin (+0’’47), auteur d’une faute de pied au milieu du parcours qui lui coûte un meilleur résultat. Du côté des françaises, la course est moins bien réussie. Tessa Worley, première tricolore, finit à la treizième place, à 1’’30 de la gagne. Cette dernière aura eu du mal à garder le rythme tout le long de la descente, la faute notamment à une qualité de neige qui s’est dégradée. « On ressentait l’effet de la neige fraîche qui tombe depuis quelques jours… Moi qui aime la sensation de neige dure sous les skis, je n’ai pas été gâtée. Je me fais avoir dès le haut du parcours, ce qui me fait perdre trop de vitesse. J’ai commis trop d’erreurs pour faire une bonne course, j’en ai tout de suite eu conscience. Il faut savoir prendre sa chance, mais aujourd’hui ça n’a pas marché. C’est dommage », explique la skieuse du Grand-Bornand. Deuxième tricolore aujourd’hui, Tiffany Gauthier finit 21e à 2’’20, suivit de Laura Gauche, 26e à 2’’87 et de Tifany Roux, 31e à 4’’65. Estelle Alphand, quant à elle, termine loin, très loin, suite à deux grosses fautes de pied en milieu de parcours.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Gepa / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE