Ski : les jeunes lancent la Foulée Blanche à Autrans

Du 22 au 26 janvier, Autrans est le cadre privilégié de l’édition 2020 de la Foulée Blanche, l’une des plus grandes courses de ski nordique de France.

 
Ce sont les jeunes qui lanceront cette nouvelle édition. 2 000 collégiens et lycéens de la Région Auvergne Rhône-Alpes sont en effet attendus au départ des épreuves de ski du 5 ou 10 km en style libre. Tout au long de la journée, les jeunes alterneront entre ski et animations sportives, pédagogiques et ludiques dans la station avec l’incontournable découverte du biathlon. L’Escape Game du réseau Canopé les invitera notamment à s’interroger sur le harcèlement scolaire.
 
Jeudi, les enfants des écoles du Département de l’Isère et les seniors de plus de 50 ans se retrouveront pour cette journée intergénérationnelle placée sous le signe de l’entraide, du partage et de la bienveillance. Tout au long de la journée, des épreuves de ski où chaque génération encouragera l’autre à se dépasser, sont prévues.
 
Du côté des enfants, deux parcours de ski de fond en style classique attendent les plus jeunes avec le 1,5 ou le 3 km. Comme les lycéens et collégiens, tout au long de la journée, ils alterneront ski et animations pédagogiques et ludiques. Du côté des seniors ils s’élanceront, quant à eux, sur 2 distances en style libre avec du 7,5 ou 15 km l’après-midi. Les accompagnants pourront profiter d’un parcours libre en raquettes sur la thématique des espaces naturels sensibles. Les seniors pourront s’initier au biathlon et profiter des espaces d’animations au cours de la journée.
 
Enfin, samedi, les amoureux du classique se retrouveront en milieu de matinée au départ des 2 parcours de 10 et 25 km. Pour les inscrits du 5km dimanche, un parcours de 5 km en style classique, non prévu au programme initialement, leur sera proposé le samedi. Une occasion de redécouvrir ce ski de fond élégant qui allie glisse et maîtrise du geste technique et d’accueillir la Foulée des patients.

Olivier Navarranne
Crédit photo : FB_David Boudin
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE