L’élite du ski alpinisme a rendez-vous à Flaine

Flaine, en Haute-Savoie, accueille vendredi 5 et samedi 6 février l’élite mondiale du ski alpinisme. Cette unique étape française est la 3e date du circuit coupe du monde.

Le vendredi 5 février, place à l’individuelle, l’épreuve reine. 1800 m de dénivelé positif, avec une succession de 5 montées et descentes à réaliser le plus rapidement possible avec des passages à pied, skis sur le dos, sur des terrains escarpés. A Flaine, le parcours sera magnifique et sauvage, alternant forêts, hors-pistes et passages d’arêtes aériennes avec le Mont Blanc en toile de fond pour des images inoubliables. Puis, le samedi 6 février : le sprint, un véritable condensé du ski alpinisme. Glisse, manipulations techniques, portage de ses skis, conversions, descente, stratégie… Autant de qualités qui seront nécessaires pour parvenir à triompher du parcours de 3 minutes 30 dessiné autour des techniques du ski-alpinisme (peaux de phoque, conversion, partie à pied, manipe et descente…). La course se déroule en plusieurs phases : une qualification en contre-la-montre individuel, puis des phases éliminatoires par série de 6 skieurs. Une épreuve spectaculaire qui prendra place au cœur de la station de Flaine, sur le stade de neige.

 

 

Le grand espoir du ski-alpinisme français Thibault Anselmet, 8e mondial, a récemment remporté le sprint de la 1ère étape de Coupe du Monde en décembre dernier. Détenteur du titre de champion de France 2021 sur les 3 disciplines : sprint, individuelle, verticale race est également membre de l’Armée des Champions (équipe de France militaire de ski). Chez les femmes, la française Axelle Gachet-Mollaret, 7e mondiale est à suivre. A 28 ans, la skieuse d’Arêches-Beaufort possède l’un des plus beaux palmarès français du ski alpinisme : 10 titres de championne du monde dans les catégories individuelles, par équipe, de combiné et relai, championne d’Europe et de France. Les trois meilleures mondiales Marianne Fatton (Suisse), Alba de Silverstro (Italie) et Marta Garcia Farres (Espagne), vainqueur du classement général de la Coupe du Monde 2019, seront également au départ, tout comme les italiens Robert Antonili, Davide Magnini ou encore Michele Boscacci, qui occupent les trois premières places du classement mondial.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE