Biathlon : Les Bleus en argent et en bronze sur le sprint

À l’occasion du sprint individuel masculin des Championnats du monde de biathlon à Pokljuka, Simon Desthieux et Émilien Jacquelin sont allés chercher l’argent et le bronze derrière le vainqueur, le Suédois Martin Ponsiluoma.

L’équipe de France de biathlon n’a pas eu froid aux yeux sur la piste de Pokljuka (Slovénie). Pour le compte de la première course individuelle des Mondiaux, les Bleus ont réalisé la course quasi parfaite. Avec un très bon dix sur dix au tir, Simon Desthieux s’est employé pour aller chercher une médaille d’argent très symbolique. Après une saison plus que complexe, le Belleysan s’est montré profondément touché par cette performance. « Je suis très ému. Ce podium est exceptionnel pour moi, d’autant plus que je le partage avec Émilien (Jacquelin). Je ne sais même plus quoi dire tellement je suis heureux aujourd’hui. Je n’avais jamais réussi à le faire jusque-là. » Après avoir vécu de nombreuses désillusions dans sa carrière, la récompense est enfin arrivée. Ce podium est partagé avec un autre tricolore. Longtemps deuxième provisoire, Émilien Jacquelin termine finalement troisième de ce sprint individuel. Auteur d’un neuf sur dix au tir, et d’un des meilleurs temps de ski, le Français aura réalisé une très belle course. Malheureusement, il manquait peut-être une balle pour aller chercher le titre aujourd’hui. Ce titre de champion du monde de sprint revient à la surprise Ponsiluoma. Le Suédois a réalisé la course parfaite avec un dix sur dix au tir et un excellent temps de ski. Ce dernier confirme donc sa grande forme du moment. À noter que l’équipe de Norvège a failli dans cette course puisqu’aucun de ses biathlètes ne figure sur le podium. La dernière fois qu’aucun norvégien n’a été sur la boîte sur un sprint individuel, c’était justement sur les derniers Mondiaux.

 

 

Bien que Simon Desthieux et Émilien Jacquelin soient les médaillés du jour, la performance est surtout collective aujourd’hui. En effet, quatre tricolores sur cinq ont terminé dans les quinze premiers de cette course complètement folle. Quentin Fillon-maillet termine sixième à 23,9 secondes de la gagne, et Antonin Guigonnat termine quatorzième, à moins d’une minute de Ponsiluoma, signant lui aussi une magnifique course. Avec dix-huit athlètes qui se tiennent en moins d’une minute, la poursuite de dimanche promet de donner du beau spectacle, avec de nouvelles chances de médailles pour les Bleus.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE