SPORTMAG.fr

Le RC Drancy, premier sur le terrain de l’embauche

Président du Rugby Club de Drancy, Benjamin Périé a créé la plate-forme Rugby Link Drancy pour trouver un emploi à ses joueurs. Une belle initiative dans un club qui multiplie les actions solidaires.

 
« Je préfère leur donner un avenir qu’un gros salaire », affirme fièrement Benjamin Périé, président du Rugby Club de Drancy depuis janvier 2018. Actuellement deuxième de sa poule en Fédérale 2, le RC Drancy s’illustre aussi en dehors du terrain en remettant la solidarité au centre du débat dans un rugby de plus en plus professionnalisé. Inspiré de son histoire personnelle, ce sont aujourd’hui 40 personnes qui ont trouvé un emploi grâce au club depuis le mois de septembre. « J’ai fait du rugby dans les années 80 et mon entraîneur a été celui qui m’a trouvé mon premier emploi », raconte Benjamin Périé.

Mettre en relation adhérents et entreprises

S’il avait d’abord pensé à un simple panneau de libre expression au sein du club, il s’est dit qu’il pouvait faire quelque chose de plus moderne et plus pro. C’est ainsi qu’est née la plate-forme Rugby Link Drancy. Le principe est simple : elle met en relation ses adhérents avec les entreprises qui ont déposé des offres, du CDI au stage. Mais plus que ses licenciés, Benjamin Périé donne un petit coup de pouce également à l’entourage des joueurs. Cette initiative repose aujourd’hui essentiellement sur deux bénévoles, qui accompagnent les adhérents dans leurs démarches, comme par exemple la création de leur CV.. Le prochain objectif de Benjamin Périé est de trouver des fonds pour professionnaliser sa plate-forme et la rendre encore plus productive.

> Découvrez notre deuxième édition consacrée à la région Île-de-France

Il faut dire que Benjamin Périé a voulu créer un véritable cocon au sein du club. « Le rugby c’était ma 2e famille, cela a toujours été mon leitmotiv. Que tout le monde se sente bien, en sécurité. » Pour cela, il n’a notamment pas oublié les femmes des joueurs. Depuis quelques semaines, le préparateur physique du club organise des séances de fitness ouvertes à toutes les femmes et filles du club, qui se déroulent pendant les séances d’entraînement des seniors. « Cette initiative a beaucoup plu. Elles sont maintenant plus d’une vingtaine, et on se retrouve tous après pour boire un verre et passer un moment agréable », se réjouit le président.

Une aide au devoir pour les enfants

Et ce n’est pas fini ! Les enfants aussi sont accompagnés. Le club organise « les mercredis tout compris », offrant activités culturelles, sportives et goûter. Au début de cette année 2019, c’est l’aide au devoir qui va faire son apparition pour les enfants du club. « On est dans un quartier défavorisé, le quartier de l’Avenir, on sait que les jeunes n’ont pas forcément un endroit propice pour faire leur devoir, où des personnes peuvent les aider. S’ils se sentent comme chez eux au club, les enfants pourront venir au rugby et faire leurs devoirs. »

Par Thomas Guérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *