Avec le Pro Park, l’En Avant de Guingamp gâte son équipe première

Si les résultats actuels du club costarmoricain déçoivent en Ligue 1, de gros investissements sont effectués en coulisse pour pérenniser son avenir dans le monde du football professionnel. Dernier exemple en date avec l’ambitieux Pro Park, nouveau centre d’entraînement de l’équipe première.

Double vainqueur de la Coupe de France en 2009 et 2014, chaque fois en dominant le prestigieux voisin rennais en finale, l’En Avant de Guingamp vit une saison galère sur le plan sportif. Reléguée dans les bas-fonds du classement de la Ligue 1, l’équipe première dispose pourtant depuis la rentrée d’un nouvel outil ultra performant : le Pro Park (« Champ des professionnels » en breton). Kevin Lancien, du service communication du club costarmoricain, fait les présentations : « C’est un espace de plusieurs hectares situé à côté du nouveau centre de formation sur la commune de Pabu. Il comporte deux terrains hybrides et un demi-terrain, un terrain de five, un autre de beach soccer, une piste d’athlétisme et un bâtiment de 1 200 m² avec grands vestiaires, espaces de soin et de balnéothérapie, salle de musculation, bureaux, club house… » Un lieu dédié à l’entraînement des pros, mais « ouvert au public avec parc paysager et sentiers de randonnée ». Coût total de cet outil : 7 millions d’euros, une somme entièrement prise en charge par le club.

Gourvennec impressionné

Remplaçant d’Antoine Kombouaré sur le banc guingampais, Jocelyn Gourvennec s’est dit « impressionné » par ce Pro Park qui n’existait pas lors de son premier passage à l’EAG (2010-2016). « Auparavant, l’équipe s’entraînait aux abords du stade de Roudourou mais les équipements étaient en fin de vie », rappelle Kevin Lancien qui estime que le club n’a désormais « plus rien à envier à aucun autre club de L1 en la matière, le PSG avec le Camp des Loges mis à part. » En espérant, comme les supporters le souhaitent, qu’il permette aux joueurs de réussir leur opération maintien sur la deuxième moitié de saison.

Le Pro Park, figure de proue des investissements de l’EAG

« Le club essaie de récupérer en cinq, six ou sept ans de Ligue 1 ce que d’autres ont peut-être fait en vingt ans. » C’est ainsi que Bertrand Desplat, le président guingampais, justifiait au printemps dernier les efforts lourds consentis par l’En Avant en matière d’infrastructures ces dernières années. Premier bénéficiaire de cette politique : le stade du Roudourou, modernisé, légèrement agrandi et doté d’une pelouse hybride de top niveau. Second étage de la « fusée » : l’Akademi, le centre de formation du club rouge et noir inauguré en 2016. Le Pro Park est le troisième investissement en date voulu par le club. Occupé depuis septembre par l’équipe pro, son inauguration officielle devrait avoir lieu en début d’année. « Avec un tel outil on est paré pour les vingt prochaines années », assure Kevin Lancien.

Par Régis Delanoë
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE