US Open : Alizé Cornet s’arrête en huitièmes

L’aventure américaine s’arrête en huitièmes de finale pour Alizé Cornet. A New York, la française s’incline en trois sets face à la bulgare Tsvetana Pironkova (4-6, 7-6, 3-6). La fin d’un superbe parcours pour la niçoise.

 
La confrontation, sur le papier équilibré, a tenu toutes ses promesses. Cornet et Pironkova se sont livrées une bataille monstre durant près de trois heures. La bulgare a d’abord remporté la première manche logiquement (6-4). Cette dernière s’était pourtant faite breaker d’entrée de set mais a su dominer la seconde partie grâce à une puissance nettement supérieure à son adversaire du soir. A la reprise, le deuxième set est d’une tout autre physionomie. La française s’est rapidement faite breaker dès le début. Pourtant, Cornet a superbement réagit, s’offrant le set au tie-break, 7-6 (7-5). Cette dernière a réussi à se sortir d’une situation difficile en sauvant notamment une balle de match en fin de manche. Dans le dernier set, la niçoise a résisté dans un premier temps, avant de s’effondrer et de s’incliner 6-3. Les attaques de la bulgare étaient plus longues et plus tranchantes. Cornet a essayé de les parer en allant jouer au filet, en vain. Il y aura des regrets, c’est certain. La tricolore a payé son manque de puissance dans les coups décisifs. La française est donc éliminée de l’US Open et manque l’occasion d’atteindre les quarts de finale du grand chelem américain. Il n’y a désormais plus aucun tricolore en lice dans le tournoi.
 

 
Après trois longues années d’absence, Tsvetana Pironkova a retrouvé les courts cette année. La bulgare s’était éloignée des terrains de tennis afin de s’occuper pleinement de son petit garçon. Pour son retour à la compétition, la bulgare a choisi un tournoi majeur et le bilan est sensationnel. Quatre victoires pour zéro défaite. Après avoir sorti la russe Samsonova, l’espagnol Muguruza, la croate Vekic et enfin la française Cornet, l’actuelle 472e mondiale rejoint les quarts de finale de l’US Open. Elle y rencontrera une autre maman, Serena Williams. L’américaine sera une adversaire plus coriace encore, puisqu’elle est l’une des prétendantes à la victoire finale.

Mattéo Rolet
Crédit photo : SUSA / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE