Tennis : Hugo Gaston de retour en forme au bon moment

Finaliste du dernier challenger de Rome, Hugo Gaston a fait son retour dans le top 150 ATP. Un retour en forme au bon moment, alors que se profile Roland-Garros.

Souvent, tout part d’une passion. Puis viennent ensuite les entraînements, les compétitions, les premières victoires, et parfois même, le début de la gloire. Hugo Gaston, du haut de ses 20 ans, a vu sa notoriété auprès des français ainsi que sa médiatisation s’accroître ces derniers mois. Après son exploit lors du dernier Roland-Garros, ce jeune joueur s’est vite retrouvé sous les projecteurs. Avec sa prestation lors de la rencontre face à l’ancien vainqueur du tournoi, Stan Wawrinka, il a été le meilleur tricolore lors de Roland-Garros 2020. Pour cause, il termine son périple au cinquième set des 8e de finale. Élevé au sein d’une famille de passionnés avec un père président du TC Fonsorbes, une mère juge-arbitre et un frère ainé arbitre, il est tout d’abord vainqueur de l’Orange Bowl en 2017 et remporte une première médaille au Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 (simple garçons). Après son dernier Roland-Garros, Hugo Gaston grimpe de 82 places pour s’installer au 157ème rang ATP. En fin d’année 2020 et notamment trois semaines après cet événement, il retrouve la compétition et donne du fil à retordre à Dominic Thiem. Aux côtés de Novak Djokovic, Rafeal Nadal et Pablo Cuevas, il fait partie des rares joueurs à avoir remporté au moins 2 sets face au numéro 3 mondial.
 

 
Pour compenser son manque de puissance, il ne frappe jamais deux fois la même balle et fatigue plus rapidement son adversaire. Un mélange de frappes bombées, de frappes molles, de slices de revers, d’amorties ou encore d’accélérations. Cependant, cet essor s’essouffle vite car depuis le début de l’année 2021, le tennisman français connait des lendemains difficiles. Mais l’espoir de retrouver le goût du succès est bien présent. Dimanche dernier, lors du tournoi de Rome, Hugo Gaston perd sa première finale en Challenger contre l’Italien Andrea Pellegrino (288e mondial). Il devra donc patienter pour remporter son premier titre professionnel. 3-6, 6-2, 6-1, ce sont les résultats des 3 sets échangés. Pour autant, depuis lundi, il se retrouve à la 147ème place mondiale. D’après son entraineur, Marc Barbier, « c’est un joueur qui avance à son rythme mais à une allure soutenue. » Ainsi, le Toulousain est toujours dans les clous pour son principal objectif : se rapprocher du top 100.

Lorraine Biava
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE