Roland-Garros : Tournoi remanié et Français ambitieux

Roland-Garros débutera dans trois semaines. A l’approche de l’événement, qui accueillera du public, les joueurs et joueuses français affichent un état de forme inquiétant mais croient à l’exploit.

Décalé d’une semaine, l’édition 2021 de Roland-Garros se déroulera du 24 mai au 13 juin prochain. Afin de gagner du temps face à la pandémie de Covid-19, les pouvoirs publics ainsi que les instances internationales du tennis se sont entretenus avec la Fédération Française de Tennis pour le maintien du tournoi et des différentes modalités à respecter. Pour la première fois depuis sa création, Roland-Garros comptera le même nombre de joueurs et de joueuses : 128. 96 joueuses l’année passée, 32 de plus auront l’opportunité de décrocher un billet pour le tableau final du tournoi. À ce jour, le public est autorisé à une jauge de 35% avec un maximum de 1 000 personnes par court, soit cinq fois plus que l’année dernière mais trois fois moins que la normale. Du vendredi 4 juin au lundi 7 auront lieu les épreuves de tennis-fauteuil et de quad. Cet aménagement est prévu afin que les compétiteurs puissent également participer au « French Rivera Open », étant un des plus importants tournois de tennis fauteuil sur circuit international. De plus, et pour la plus grande joie des amateurs de double mixte, ce dernier fait son grand retour. Après une année en suspens, c’est sous un format adapté que cette épreuve reprend du service : un tableau de 16 équipes, contre 32 normalement. Comme l’a expliqué Gilles Moretton, président de la Fédération Française de Tennis : « je me réjouis que la concertation avec les pouvoirs publics, les instances internationales de tennis, les partenaires, les diffuseurs et le travail en cours avec la WTA et l’ATP ait rendu possible le décalage d’une semaine de l’édition 2021 du tournoi de Roland-Garros et je les en remercie. »
 

 
Ainsi, la FFT continuera à s’adapter et à travailler avec les services de l’État afin de mettre au point les conditions d’organisation les plus adaptées sur le plan sanitaire. Pour ailleurs, les athlètes continuent de se préparer à ce tournoi. Après son match contre Novak Djokovic l’année dernière, Rafael Nadal a confirmé son statut détenteur des victoires de Roland-Garros. Vainqueur du tournoi pour la treizième fois, il sera accompagné par Roger Federer, Dominic Thiem ou encore Stefanos Tsitsipas. Les français quant à eux, ne se laissent pas impressionner et ont de l’espoir pour cette édition 2021. Gaël Monfils par exemple, actuel 15ème joueur mondial, a choisi de disputer l’Open Parc afin de se préparer à Roland-Garros. Blessé en début de saison, c’est donc à Lyon qu’il a choisi de faire son grand retour. Pour la deuxième fois de sa carrière, Ugo Humbert compte également parmi les participants à l’Open Parc Auvergne Rhône-Alpes. Avec un bilan mitigé depuis le début d’année, le 32ème mondial a à cœur de réaliser une belle performance afin de se mettre en condition pour le tournoi du Grand Chelem prévu dans 3 semaines. Du côté des athlètes françaises, Clara Burel, 164e au classement ATP, malgré sa défaite de ce lundi au tournoi WTA de Saint Malo, ne se laisse pas abattre. À seulement 20 ans, il s’agit de la plus jeune joueuse française à atteindre le troisième tour porte d’Auteuil depuis Alizé Cornet. Cette dernière, 60e au classement mondial, n’a pas caché sa déception lors du tournoi de l’année dernière : « la déception me colle au corps au lendemain de ce Roland-Garros 2020 face à la chinoise Zhang. Encore une grosse bataille où j’ai eu le mérite de ne rien lâcher jusqu’au bout. » Des Français en ordre dispersé mais avec le même espoir que chaque année : créer l’exploit.

Lorraine Biava
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE