Open d’Australie : Müller et Moutet brillent, Monfils et Paire craquent

Cette première journée de l’Open d’Australie aura été plutôt bonne dans l’ensemble pour les Français. Cette nuit, seuls Gaël Monfils, battu en cinq sets, et Benoît Paire, défait facilement, n’ont pas été au rendez-vous. Corentin Moutet et Alexandre Müller, quant à eux, ont fait sensation.

C’est enfin parti. L’Open d’Australie a démarré ce lundi après une longue période de quarantaine pour les joueurs et joueuses. Et cette première journée aura été plutôt bonne pour les Tricolores. Le tournoi a été parfaitement lancé par Caroline Garcia et Adrian Mannarino, vainqueurs solides pour leur premier tour. En revanche, les performances françaises ont vite basculé du mauvais côté. En effet, le coup de massue australien s’est abattu sur les têtes tricolores. Gaël Monfils, numéro un français, est tombé dès le premier tour face au Finlandais Emil Ruusuvuori. Monfils s’est incliné en cinq sets (6-3/4-6/5-7/6-3/3-6). Une défaite qui a profondément touché le natif de Paris, qui ne s’est toujours pas imposé depuis la reprise des compétitions. Ému aux larmes en conférence de presse, le Français s’est montré dépité par sa performance. « Je joue mal, je n’arrive pas à servir, je n’arrive plus à faire un coup droit, je fais des fautes. Pas de confiance. Je suis honnête de vous dire que je n’ai pas de confiance. Je ne me sens pas bien, ça se voit », analyse Monfils après son match. Autre déception de la nuit : Benoît Paire. Trop inconstant, le Français s’est incliné en quatre sets (6-2/2-6/7-6/7-5) face au Biélorusse Egor Gerasimov. Le 28e mondial passe donc à la trappe dès ce premier tour, et confirme sa méforme actuelle. L’Avignonnais a exprimé sa colère à l’issue de son match, en qualifiant l’Open d’Australie de « tournoi de merde ».

 

 

Du côté des bonnes nouvelles, Alexandre Müller s’est qualifié pour le deuxième tour. C’est la belle histoire de ce début d’Open d’Australie. Repêché de dernière minute suite à l’abandon de Frédérico Delbonis, le Français de 24 ans s’est imposé en quatre sets face à l’Argentin Londero (4-6/6-3/6-0/6-3). Corentin Moutet a lui aussi créé la surprise, en s’imposant face à l’Australien Millman. Moutet en aura fait voir de toutes les couleurs au 38e joueur mondial. Au bout d’un combat intense en cinq sets, le Français a pu laisser exploser sa joie. Il affrontera le Canadien Raonic au prochain tour. Dans les autres matchs, Ugo Humbert s’est imposé en quatre sets face au Japonais Uchiyama et Fiona Ferro s’est battue pour venir à bout de la Tchèque Siniakova en trois sets. Ils retrouveront eux aussi le deuxième tour de l’Open d’Australie. En revanche, la barre était trop haute pour Jérémy Chardy. Le 66e mondial s’est incliné en trois sets (6-3/6-1/6-2), face à Novak Djokovic. Une entrée en lice parfaite pour le Serbe, qui défiera l’Américain Tiafoe au prochain tour.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE