Open d’Australie : Mannarino et Ferro en patrons, Moutet et Humbert ont tout tenté

Les matchs se sont enchaînés à Melbourne pour le compte du deuxième tour de l’Open d’Australie. Si les favoris ne tremblent pas, les Français tombent un par un. Seuls Adrian Mannarino et Fiona Ferron se sont imposés cette nuit. Ils rejoignent tous deux le troisième tour de la compétition.

Les Français ne sont pas très à l’aise en Australie. Sur sept tricolores en lice cette nuit, seuls deux d’entre eux se sont imposés et rejoignent le troisième tour de l’Open d’Australie. Fiona Ferro s’est d’abord illustrée, en venant à bout de la Kazakhe Rybakina, 21e joueuse mondiale. En deux sets expéditifs (6-4/6-4), la Française s’impose à la surprise générale et file au troisième tour. Solide et constante, Fiona Ferro est restée concentrée tout au long de la rencontre, profitant de la fébrilité de son adversaire du jour, qui termine le match avec 42 fautes directes. Boostée par ses performances et sa forme du moment, la Française accède pour la première fois au troisième tour de l’Open d’Australie, où elle y retrouvera la Polonaise Swiatek, 17e joueuse mondiale. « Je suis très contente d’être au troisième tour mais je ne me fixe aucune limite. Demain je vais jouer en double, de quoi me permettre de bien préparer ce prochain match », annonce Fiona Ferro. Dans le tableau masculin, c’est Adrian Mannarino qui a créé l’exploit. Ce matin, le Français était bel et bien le parton du court numéro trois. Un chiffre qui lui porte chance par ailleurs, puisque c’est en trois sets (6-1/6-2/6-4), que le Soiséen s’est débarrassé du Serbe Kecmanovic, 41e joueur mondial. Pas favori, Mannarino a pourtant déroulé son jeu sans trembler ce mercredi. Et si en 2018 le Français avait retrouvé Thiem au troisième tour de ce même tournoi, cette année ce sera l’Allemand Alexander Zverev, 7e joueur mondial. Une autre paire de manches…

 

 

Malheureusement, c’était trop dur pour Alexandre Müller. La belle histoire s’arrête donc au deuxième tour pour le Français. Dominé dans tous les secteurs de jeu par l’Argentin Schwartzman, Müller ne résiste pas et s’incline lourdement en trois sets (2-6/0-6/3-6). Fin d’aventure pour le 210e joueur mondial. La marche était aussi trop haute pour Caroline Garcia. La meilleure joueuse française s’est fait balader par la numéro trois mondiale, la Japonaise Naomi Osaka. Victoire en deux sets (6-2/6-3) pour l’une des favorites du tournoi. Alizé Cornet s’est elle aussi faite balayée en deux sets (2-6/6-7), face à l’Américaine Li. Corentin Moutet sort lui aussi du tournoi. Le Français s’incline avec les honneurs face au Canadien Milos Raonic. Après avoir remporté la première manche au tie-break, Moutet perd le fil du match et s’arrête au deuxième tour. Ugo Humbert, quant à lui, n’était pas loin. Poussé dans ses derniers retranchements face à un Kyrgios à domicile, le Français s’est d’abord offert deux balles de matchs avant de flancher en fin de rencontre. Il sort en cinq sets (7-5/4-6/6-3/6-7/4-6), très touché par son élimination. « Je suis touché, oui. Je suis déçu. C’était un beau combat, bravo à lui. »

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE