L’heure de la reprise pour le tennis

Président de la Fédération Française de Tennis, Bernard Giudicelli se félicite de la reprise du tennis et de ses disciplines associées dans un cadre extérieur.

Le tennis respire. Depuis le 28 novembre, la pratique encadrée de la discipline est de nouveau possible, que ce soit pour les mineurs et pour les adultes, sur courts et terrains extérieurs uniquement, à condition cependant que les séances soient organisées de façon à assurer une distanciation de deux mètres entre les participants. « Permettre aux mineurs et aux adultes de retrouver leur club et de reprendre leur sport favori à 2, 4, 6 et avec leur professeur, est une réelle satisfaction qui a été rendue possible par la qualité d’écoute de la Ministre déléguée aux sports et de ses équipes », se réjouit Bernard Giudicelli, président de la Fédération Française de Tennis.
 

 
La FFT, qui a réussi à organiser Roland-Garros en cette année 2020 si particulière, a mis en place un protocole sanitaire renforcé afin d’accompagner au mieux cette reprise. « Naturellement, nous espérons obtenir maintenant, compte tenu des caractéristiques intrinsèques de nos disciplines, la reprise de la pratique sur des courts et terrains couverts le plus rapidement possible », confie Bernard Giudicelli, désormais focalisé sur la prochaine étape. Sur l’ensemble du territoire, le tennis est donc quasiment prêt à reprendre une activité normale.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
1 COMMENT
  • Bonsoir 5 décembre 2020

    Le tennis est certainement le sport le moins risqué en salle puisque nous sommes à deux sur une surface de 600m2 et un volume de 6000m3.Alors de qui l’on se moque.

PUBLIER UN COMMENTAIRE