Henri Leconte : « Roger Federer vit sur une autre planète »

Hier à Melbourne, Roger Federer a remporté le vingtième Grand Chelem de sa carrière. À 36 ans, le tennisman suisse est rentré encore un peu plus dans la légende de son sport. Henri Leconte revient sur l’incroyable performance du champion hélvète, sûrement le plus grand joueur de l’histoire…

 

Henri, Roger Federer a remporté hier le vingtième Grand Chelem de sa carrière. Que retenez-vous de cette incroyable performance ?
Que Roger vit sur une autre planète, tout simplement. C’est un homme incroyable, exceptionnel. En plus d’être un joueur fabuleux, c’est un garçon qui est d’une très grande générosité. Mais surtout, il est guidé par une humilité qui fait vraiment plaisir à voir. J’ai eu la chance de le voir hier après sa victoire, c’est quelqu’un de fantastique, qui est resté simple et humble malgré son incroyable carrière. Et puis sportivement, c’est un immense joueur. Roger a tellement de cartes et de possibilités dans son jeu qu’il est capable de perturber n’importe quel adversaire. Ce qu’il fait à son âge, c’est phénoménal, on est vraiment face à un joueur hors-norme.

 

Aujourd’hui, et après tout ce qu’il déjà remporté, êtes-vous toujours impressionné par ses performances ?
Il nous impressionne à chaque fois qu’il joue ! Il n’existe pas de superlatif assez fort pour le décrire. Il est tellement déterminé, puissant, fort techniquement, physiquement et tactiquement qu’il continuera de nous surprendre jusqu’au bout. Il a tout pour lui, tout. C’est un exemple pour tout le monde. Mais surtout, ce qui est le plus incroyable chez lui, c’est son humilité. Avec tout ce qu’il a gagné, c’est juste irréel.

 

Irréel, le mot est fort !
Oui, mais c’est exactement ça. Il est hors-norme et il le sera jusqu’au bout, c’est comme ça. Outre ses qualités sportives qui sont extraordinaires, l’homme est également magnifique. Le mec vit sur une autre planète, la planète Roger Federer.

 

Propos recueillis par Bérenger Tournier
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE