Global Games 2019 : les joueurs de tennis français sont prêts

Après l’Équateur en 2015, les Global Games, la plus grande compétition pour les sportifs en situation de handicap mental ou psychique, se tiendront pour leur 5e édition du 12 au 19 octobre à Brisbane en Australie. Ils accueilleront plus de 1 000 sportifs dans 10 disciplines. Triés sur le volet, les 4 joueurs de tennis tricolores s’apprêtent à livrer un dur combat pour se faire une place au soleil.

 

Si la France est présente depuis peu d’années sur le circuit international, sa première participation remontant aux Global Games de 2015, elle a réussi – grâce au travail de structuration et de détection engagé ces dernières années par la commission nationale de tennis Sport Adapté – à sélectionner 4 joueurs, deux filles et deux garçons, pour participer aux Global Games 2019 de Brisbane. Elise Delvas (n°6 mondiale, photo), Anaïs Thorel (n°9), Sébastien Faure (n°14) et Benjamin Coulier (n°17) sont engagés sur l’ensemble des épreuves et disputeront donc les simples messieurs, les simples dames, les doubles dames, doubles messieurs et doubles mixtes, ainsi que les classements par équipes féminines et par équipes masculines. Pour en arriver là, nos joueurs s’entraînent 3 à 6 fois par semaine dans leurs clubs, tandis que leur préparation se fait en collaboration avec leurs entraîneurs de club. Ils ont également participé à trois stages cette année : le premier en janvier, le second en mai au CREPS de Reims, puis fin août au CREPS de Vichy pour un long stage de préparation avec l’ensemble de la délégation française. « Malgré notre manque d’expérience internationale – nos joueurs ayant au mieux participé à deux compétitions internationales – nous avons de grandes ambitions pour Brisbane », souligne Max Bresolin, entraîneur. « Elise, Anaïs et Benjamin ont remporté plusieurs médailles européennes et mondiales l’année dernière en double et par équipe et connaissent une partie des adversaires qu’ils rencontreront à Brisbane. Hormis l’Australie et la Grande-Bretagne, quasiment imbattables en simple et en double, ils devraient être en mesure de sortir leur épingle du jeu face aux autres nations. »

Une belle reconnaissance pour les joueurs

En simple messieurs, le podium sera très difficile à atteindre, mais Benjamin Coulier, en grande forme, peut légitimement espérer accéder au top 5. Les meilleures chances de médailles se trouvent du côté des doubles mixtes et doubles dames, ainsi que du classement par équipes, aussi bien masculin que féminin. Pour l’équipe masculine, les deux premières places restent difficilement accessibles, mais le podium est jouable ; pour l’équipe féminine, en l’absence des Britanniques, nos joueuses ont de belles chances de décrocher une médaille. « Même si tous nos joueurs progressent en classement et en niveau, leur compétition ne sera pas aisée car, n’étant pas têtes de série, ils débuteront la compétition par des matchs difficiles ; ils devront donc être performant d’entrée de jeu », constate Max Bresolin. « Ils auront par contre la chance de disputer leurs matchs dans la Pat Rafter Arena, des installations de très haut niveau accueillant des tournois ATP. Ce sera donc une magnifique compétition et quoiqu’il arrive une belle reconnaissance pour nos joueurs. » Accompagnés de la Conseillère technique nationale, Laurence Jouclas, en charge de la vie quotidienne, du kiné Laurent Tradler et des entraîneurs Max Bresolin et Céline Leroy, les joueurs sont partis début octobre, avec l’ensemble de la délégation française, et ont pris leurs quartiers au Sport Super Center, sur la Gold Coast à une petite heure de Brisbane – un centre proposant hébergements et terrains d’entraînements – afin de récupérer du décalage horaire, de s’acclimater au pays et de terminer leur préparation.

Par Geoffroy Wahlen
Crédit photo : Luc_Percival
1 COMMENT
  • Lili 17 octobre 2019

    Bravo à Anaïs, Benjamin, Élise et Sébastien pour leurs excellentes performances aux 2019 INAS Global Games ! Vraiment impressionnants !

PUBLIER UN COMMENTAIRE