Le club Castel-Lavit tennis de table poursuit son renouveau

Depuis 2019, Castel-Lavit tennis de table entre dans les écoles pour faire découvrir sa discipline aux enfants. Dans un plan prévu sur cette olympiade, le club du Tarn-et-Garonne veut continuer d’augmenter son nombre de licenciés et élargir sa cible.

 
Le club Castel-Lavit tennis de table, qui fêtera ses 70 ans en juin prochain, s’est lancé en ce début d’olympiade dans un projet de développement sur quatre ans. « Nous sommes un club basé à Castelsarrasin, dans une ville de 14 000 habitants située dans le Tarn-et-Garonne, un peu excentré dans la région Occitanie. Les joueurs de bon niveau ne nous rejoignaient pas. Nous sommes tombés de 100 licenciés à 42. Nous nous sommes aperçus que si on ne se tournait vers la jeunesse, le club n’aurait plus de raison d’être », explique Bernard Gontrand, président du club. Après son accession à la tête du Castel-Lavit tennis de table en 2018, il s’est rapproché de l’adjoint aux sports de Castelsarrasin qui lui a proposé de faire des interventions dans le cadre périscolaire, tout en promettant le soutien logistique de la municipalité. En lien avec les directeurs, la convention a été signée et les séances de tennis de table animées par quatre intervenants ont débuté en 2019 dans les sept écoles primaires publiques et dans l’école privée de Castelsarrasin.

 


 

Une trentaine d’enfants sont arrivés

Près de 700 élèves ont été touchés par ces initiations lors de l’année scolaire 2019-2020. « Les élèves s’inscrivent librement le jour-même », décrit Bernard Gontrand. « On voit régulièrement de nouvelles têtes, mais aussi des jeunes qui insistent par ils souhaitent progresser. On s’est aperçu que des élèves amenaient leur propre raquette. Cela prouve un intérêt pour ce sport. » La situation sanitaire de l’année 2020 a ralenti les actions du club, mais Castel-Lavit TT ne s’est pas arrêté et a fait une demande de subvention à l’Agence nationale du sport pour renforcer son projet orienté vers la jeunesse. L’enveloppe de 1 500 euros obtenue en juin dernier a servi à équiper les sept écoles primaires publiques en tables et en matériel pour permettre aux enfants de pratiquer plus souvent. Avant Noël, les membres du Castel-Lavit TT vont remettre des médailles d’encouragement à ces jeunes pratiquants et leur offrir une journée de découverte au club pendant les vacances scolaires. « En espérant voir de nouveaux enfants arriver en 2021 », souhaite le président. Depuis 2019, une trentaine de jeunes ont rejoint le club. Actuellement, 70% d’entre eux ont moins de 18 ans. « C’est une proportion que nous souhaitons rééquilibrer », avance Bernard Gontrand. Dès la saison 2021-2022, le Castel-Lavit TT va se rapprocher des associations d’animation des quartiers de la ville et de seniors de Castelsarrasin pour faire découvrir le tennis de table à un autre public. Un créneau plus axé sur le loisir sera créé pour eux. « Nous souhaitons accueillir des adultes et de nouveaux bénévoles pour encadrer les jeunes. » Castelsarrasin est entouré d’une vingtaine de villages dans la communauté de communes de Terres des Confluences. « Nous partons à la recherche dès janvier 2021 d’un jeune pongiste de bon niveau qui serait interessé de nous rejoindre pour entrer en formation DEJEPS (diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) en septembre 2021 et aura pour mission de développer nos actions dans ces villages », indique le président.

 

 

 

Ne pas lésiner sur la qualité de l’entraînement

Le Castel-Lavit TT a l’ambition de développer le tennis de table de masse, mais pas seulement. « Nous ne voulons pas lésiner sur la qualité des entraînements », insiste Bernard Gontrand. « On veut faire monter nos jeunes à titre individuel, dont Thomas Plantade qui est en PN et qui souhaite rejoindre la N2 au plus vite. Notre équipe fanion est actuellement en Région 2 et peut jouer la montée. À terme, nous voulons la voir arriver en Nationale 3. Ça ne sera peut-être pas pour cette olympiade, mais nous prendrons le temps qu’il faudra. » La convivialité est un axe que les quatorze bénévoles du club ne veulent pas perdre de vue. Quatre manifestations sont organisées chaque année dans une situation normale : une soirée de black-ping, matchs de tennis de table dans le noir avec comme seule lumière des bandes fluorescentes, un voyage annuel lors du week-end de la Pentecôte, ainsi qu’une journée consacrée à un tournoi inter-écoles et un autre ouvert aux licenciés et aux non-licenciés de l’Occitanie.

Leslie Mucret
Crédit photo : Bernard Gontrand
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE