La FFTT impliquée pour l’emploi

La Fédération Française de Tennis de Table fait partie des sept fédérations sportives ayant initié un projet d’inclusion sociale. Son ambition : utiliser le sport comme levier d’accroche et permettre à des jeunes issus de quartiers prioritaires d’intégrer un parcours d’accès à l’emploi.

Les Fédérations françaises d’athlétisme, de badminton, de basket-ball, de boxe, des clubs omnisports, de judo, et de tennis de table, représentant 17 000 clubs et plus de 3 millions de licenciés, se mobilisent pour les jeunes résidant en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). S’inscrivant pleinement dans les projets fédéraux de chacune des fédérations, l’objectif du dispositif est double : engager les clubs sportifs comme véritables acteurs de l’inclusion sur les territoires et permettre la remobilisation et l’insertion professionnelle des jeunes grâce au sport.
 

 
« La FFTT souhaite devenir un acteur fort de la vie de la cité », confie Gilles Erb, président de la Fédération Française de Tennis de Table. « Pour soutenir cette idée d’utilité sociale, notre programme propose un levier « Ping Citoyen » composé d’un axe sur la participation de notre sport aux politiques de la ville et particulièrement celles des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). En effet, nos clubs sont aussi des lieux d’éducation, de formation, et d’accès à des compétences éligibles sur le marché de l’emploi. Nous ne disons pas encore assez que le tennis de table est un vecteur d’insertion par l’emploi. Je salue le travail de nombreuses associations pongistes dans ce domaine à travers la France. Nous comptabilisons 936 clubs qui sont localisés à moins de 7 minutes d’une QPV. Le club de Métropole Lille a été retenu dans ce dispositif. Je félicite les dirigeants et remercie le comité du Nord et la ligue des Hauts de France pour leur investissement dans ce projet. Je suis fier de porter ce projet d’inclusion sociale par le sport au sein d’un consortium de 7 fédérations (FF Basket, FF Judo, FF Boxe, FF Badminton, FF Athlétisme et FF des clubs omnisports). »

Olivier Navarranne
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE