Squash : Camille Serme rêve de « devenir numéro 1 mondiale »

Camille Serme (31 ans) est rentrée dans l’histoire du squash français en remportant son 12e titre national, le week-end dernier à Bordeaux. L’actuelle troisième meilleure joueuse du monde rêve désormais de dominer le circuit international et de remporter le titre de mondial tant convoité.

La finale du championnat de France a été particulièrement disputé avant que vous parveniez à renverser la situation face à Mélissa Alves et l’emporter en trois manches…

Les premiers matchs se sont bien déroulés. Je m’en suis servie pour reprendre des repères après trois mois sans jouer. J’ai pu retrouver des routines de match. En finale, Mélissa était mieux embarquée que moi. Elle menait encore dans la deuxième manche. Il a fallu que je trouve des solutions. J’ai même pensé que ce 12e titre n’allait pas arriver cette fois. Et puis, je me suis dit qu’il fallait qu’elle vienne le chercher, que je n’allais pas lui donner. Je me suis mis à me battre encore plus et à trouver des solutions dans le jeu.

 

Et vous avez décroché votre 12e titre de championne de France, un record…

C’est plutôt sympa d’entrer dans l’histoire de mon sport avec ce record. Cela permet de remercier la fédération qui me soutient depuis des années mais aussi mon club à Créteil.

 

 

Comment avez-vous vécu ces derniers mois de crise sanitaire ?

Lors du premier confinement, tout le monde était coincé. Mon mari est un kayakiste de haut niveau. On a fait du sport ensemble à la maison. On essayait de s’aérer le plus possible. J’ai été soulagé de retrouver la compétition en septembre. En ce qui concerne les mois de janvier et février sans compétition, j’ai pu soigner une vieille blessure aux abdominaux. J’ai repris l’entraînement normal deux semaines avant les championnats de France.

 

Comment vont s’articuler vos prochains mois ?

Je pars en Egypte cette semaine pour un tournoi international. Je suis contente d’y aller puisque nous sommes toujours bien accueillis là-bas. J’ai un tableau intéressant et j’ai hâte de retrouver un court vitré et jouer devant un public de connaisseurs. L’objectif sera de gagner le tournoi. Pour y parvenir, il faudra rester focalisé sur tous les matchs et prendre personne à la légère. Pour la suite de la saison, je rêve de devenir numéro 1 mondiale et remporter mon premier titre de championne du monde en juillet aux Etats-Unis.

Propos recueillis par Loïc Feltrin
Crédit photos : FFSquash et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE