Nantes au rythme du squash

Du 10 au 14 septembre, Nantes accueille l’Open de France de squash. Pour l’occasion, le Château des Ducs de Bretagne rassemble les meilleurs mondiaux de la planète squash.

 

Pour l’Open International de Squash de Nantes, la cinquième édition rime avec nouvelle ère. Créé en 2015, l’événement devient l’Open de France en cette année 2019. Une révolution, puisque l’Open de France était absent du calendrier depuis 2008. La montée en puissance du tournoi nantais est logique, tant il a su marqué les esprits en l’espace de seulement quelques années. « Le premier succès a été retentissant, donc on a enchaîné », explique François Le Jort, directeur du tournoi. L’un des objectifs est de mêler sport et culture. Après la Cité des Congrès, les Nefs et le théâtre Graslin, c’est donc au Château des Ducs de Bretagne que le tournoi pose ses valises. « Une scène culturelle permet d’esthétiser la compétition et de mettre en valeur ce « petit » sport qu’est le squash. Le but est de montrer que notre discipline est ludique et spectaculaire. »

Première en tant qu’Open de France

Un objectif qui sera de nouveau rempli en 2019. La configuration inédite dans la cour du Château des Ducs de Bretagne va permettre à environ 850 spectateurs d’assister à un spectacle grandiose. Côté masculin, Simon Rösner (n°5 mondial) fait figure de favori. Mais les tricolores Grégoire Marche (n°16) et Mathieu Castagnet (n°33) comptent bien lui barrer la route. Les premiers tours et les huitièmes de finale se tiendront à la Maison du Squash, à Sautron, puis la phase finale aura lieu sur le court vitré du Château des Ducs de Bretagne. Au total, 24 joueurs sont en lice afin de succéder à l’Anglais Declan James.

Un plateau exceptionnel

Côté féminin, la numéro 1 mondiale, l’Egyptienne Raneem El Welily, ne sera pas de la partie. Sa succession sera très disputée, avec les françaises Camille Serme (n°3) et Coline Aumard (n°34) en outsiders. Jusque-là, jamais une joueuse tricolore n’a remporté le tournoi. Là aussi, les premiers tours et les huitièmes de finale se déroulent à la Maison du Squash de Sautron, avant la phase finale au Château des Ducs de Bretagne. Un tel plateau permet au tournoi de s’imposer sur la scène européenne du squash comme le premier événement féminin et le troisième masculin. L’Open de France se fait également une place parmi les dix plus grands événements de la planète squash. Plus que jamais, Nantes s’apprête à vivre au rythme de la petite balle en caoutchouc.

Olivier Navarranne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE