Yohan Penel prend la tête de la Fédération française de badminton

Yohan Penel a été élu président de la Fédération française de badminton lors de l’assemblée générale élective la semaine dernière. Il succède à Florent Chayet.

 
L’assemblée générale de la Fédération française de badminton (FFBad) s’est déroulée le week-end dernier en visio-conférence. À son terme, Yohan Penel a été élu président pour l’olympiade en cours, jusqu’en 2024, par les représentants des clubs. La liste constituée par l’ancien secrétaire général adjoint de la Ligue d’Île-de-France, administrateur du comité départemental du Val d’Oise et actuel président du club de Villejuif, a obtenu 55,15% des voix au second tour. « C’est un honneur que les représentant·e·s des territoires nous ont fait aujourd’hui en nous confiant ce mandat à la tête de la FFBaD », a déclaré Yohan Penel. « Nous allons nous mettre rapidement au travail pour accompagner les associations face à la crise et pour développer chacune de nos 81 propositions. Elles placeront l’humain au cœur de notre fonctionnement et permettront à notre fédération de se tourner résolument vers l’avenir. Durant ces quatre années, nous suivrons la ligne de conduite qui a été la nôtre depuis un an et demi : transparence et co-construction. Nous arrivons en des temps de crise, mais nous savons que nous pouvons nous appuyer sur une communauté dynamique et pleine d’idées pour faire avancer notre sport et participer à un projet de société innovant et fédérateur. »

 

 

Yohan Penel succède à Florent Chayet, qui ne s’était pas représenté après un mandat à la tête de la FFBad. « Cette élection a été très positive pour la fédération car elle a permis un véritable débat d’idées », s’est exprimé l’ancien président. « Elle a prouvé que la famille du badminton était pleinement mobilisée et avait de l’énergie à revendre. Cet état d’esprit à la fois collectif et dynamique est un atout sur lequel la nouvelle équipe devra s’appuyer pour gérer la crise sanitaire et se construire dans le “monde d’après”. »

Leslie Mucret
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE