L’équipe de France de badminton se qualifie pour l’Euro

Si son adversaire estonien lui a parfois créé des soucis, l’équipe de France de badminton a assuré l’essentiel hier : son ticket pour Copenhague et les championnats d’Europe par équipes mixtes.

 

L’équipe de France a validé son ticket pour les championnats d’Europe par équipe mixte en battant son dernier adversaire de groupe : l’Estonie (4-1). Pour ouvrir la rencontre, Toma Junior Popov a affronté le numéro 1 estonien : Raul Must, ex 38ème mondial. Le premier set, serré, est tombé dans le clan de l’Estonie avant que le joueur de Fos-sur-Mer ne reprenne nettement l’avantage et ne décroche le premier point (18-21, 21-10, 21-8). En simple dames, la rencontre entre Marie Batomene et Kristin Kuuba a été des plus indécises du début à la fin. Après avoir laissé échapper le premier set 21-12, la joueuse estonienne s’est ressaisie et a posé quelques soucis à la Française qui s’est alors inclinée 12-21 21-16 21-16 en 50 minutes.

La marche en avant

Pour redonner l’avantage à la France : Ronan Labar et Thom Gicquel. Le double tricolore n’a laissé aucune chance à Kristjan Kaljurand et Raul Käsner et se sont imposés en 25 petites minutes (21-11, 21-11). Anne Tran et Emilie Lefel se sont fait peur face à Kristin Kuuba et Kati-Kreet Marran. Les vice-championnes d’Europe ont dû batailler en trois sets et 47 minutes pour finalement offrir le point de la victoire – et donc de la qualification – aux Bleus (19-21, 21-15, 21-12). Pour clôturer ce week-end de compétition à Aire-sur-la-Lys, Audrey Mittelheisser et Ronan Labar sont venus ajouter leur pierre à l’édifice, bien qu’ayant eu affaire aux coriaces Kristjan Kaljurand/Helina Rüütel. Les Bleus se sont imposés sur le score de 20-22, 21-17, 21-17. Rendez-vous donc du 13 au 17 février 2019 à Copenhague. Lors de la dernière édition il y a deux ans, ils s’étaient arrêtés au stade des quarts de finale.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE