Championnats d’Europe parabad 2018 : belle moisson des Bleus

Les Championnats d’Europe parabadminton s’achèvent avec 18 médailles pour la France, dont deux titres pour Lucas Mazur. Le niveau affiché par les Bleus a été à la hauteur de l’événement.

 

Rodez a fait le plein pour les finales des Championnats d’Europe parabadminton 2018. Les supporters français, en nombre, ont fait du bruit, bien accompagnés par la communauté truque venue nombreuse, et ont soutenus leurs favoris qui ont remporté 18 médailles, 2 en or, 7 en argent et 9 en bronze. Faustine Noel et Lucas Mazur (SL3/SU5) ont été les premiers à s’élancer. Avec leur statut de Champion d’Europe en titre, ils ont remis ça après avoir dominé la paire Allemande Marcel Adam/Katrin Seibert 21/19 21/11. Confiants, les Français ont été tout en contrôle pour assurer une première marseillaise au clan bleu. Pas de répit pour Lucas Mazur (SL4) qui retourne déjà sur le court pour continuer sa ruée vers l’or. En 19 minutes, le Champion du Monde a surclassé son adversaire du jour en simple Rickard Nilson 21/7 21/9. Lucas Mazur est clairement sur le toit de l’Europe avec un 3ème titre d’affilé en simple. Il ne réalise pas le triplé comme en 2016. La faute à la paire polono-turque Mroz/Tuzcu. Meril Loquette/Lucas Mazur (SU5) ont joué avec le feu et ont fini par se brûler 19/21 22/24. Faustine Noel (SL4) revient elle aussi. Après son titre en mixte, elle termine avec l’argent en simple comme en 2016. Face à la Suédoise Helle Sofie Sagoy, la Bretonne a trouvé de la ressource pour revenir après un premier set à sens unique. Avec une nouvelle tactique avec des variations et des changements de direction, Faustine prend les devants, elle s’offre même un volant pour égaliser à 1 set partout. La Suédoise ne se laisse pas faire et revient à 20/20. La Française n’arrive pas à conclure. Score final : 13/21 20/22. Coraline Bergeron (SL3) peut sortir la tête haute du court. Un an après son amputation, la jeune fille de 20 ans a joué deux finales aujourd’hui (simple et double) et repart de Rodez avec deux belles médailles d’argent.

David Toupé manque l’or

Le pionnier de cette équipe de France, David Toupé, faisait lui aussi son entrée sur le court. Face à lui, son meilleur ennemi Thomas Wandschneider le Champion d’Europe en titre depuis 2012. Le Français n’a pas réussi à installer un combat physique et s’incline 14/21 13/21. Comme en 2016, il repart avec la médaille d’argent en simple. Deuxième chance pour David avec le double. Associé à l’Israélien Amir Levi, le Français a encore une occasion d’accrocher l’or. Les 4 joueurs présents sur le court ont déjà tous joués une finale avec d’un côté les Champions d’Europe en simple – l’Allemand Wandschneider (WH1) et l’Anglais Rooke (WH2) – et de l’autre les médaillés d’argent – Toupé (WH1) et Levi (WH2). Au terme d’un match magnifique, où le public aura vibré, le titre échappe à David qui termine cette campagne ruthénoise avec deux médailles d’argent. En double hommes, Matthieu Thomas et Guillaume Gailly (SL3 / SL4) têtes de série n°1 ont craqué devant les Allemands Poot/Wolter 20/22 14/21. Les Français ont laissé passer leur chance lors du premier set accroché où ils ont été les premiers à avoir un volant de set. Les joueurs d’outre-rhin, eux, n’ont pas tremblé au moment de virer en tête. Le second verra les Français s’accrocher mais courir après le score. Avec 8 volants de match à sauver, les Français tentent une remontada. En vain, cela sera l’argent. Ainsi s’achèvent les Championnats d’Europe parabadminton à Rodez.

Leslie Mucret
Crédit photo : Frank Schwarzbach
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE