Badminton : premier titre européen en simple pour Christo Popov

La semaine dernière, Christo Popov a remporté le simple hommes des Championnats d’Europe juniors de badminton en Finlande. Un premier titre individuel pour sa dernière compétition dans cette catégorie. Interview.

 
Comment vous sentez-vous quelques jours après avoir été sacré champion d’Europe junior de badminton ?

Je suis fier et content. Je n’avais jamais remporté un titre en simples hommes dans une compétition internationale. J’ai été vice-champion du monde en 2019 et d’Europe en 2015 et 2018, mais je n’avais jamais touché l’or. C’était mon objectif de 2020, puisque les championnats du monde juniors ont été annulés. J’ai travaillé toute l’année et la tâche est accomplie. C’était bien de finir de cette manière pour ma dernière compétition dans la catégorie jeunes.
 
Quel a été votre parcours jusqu’au titre ?

J’ai remporté la compétition simple hommes sans perdre un set. Je n’ai pas pris à la légère mes adversaires. Dans les premiers tours, j’ai gagné assez facilement. En quarts, c’est devenu plus serré, mais j’ai réalisé un sans-faute qui prouve bien que j’étais le meilleur sur ces championnats et cette année.

 

 

Votre adversaire en finale était Yanis Gaudin. Est-ce difficile d’affronter un autre Français, en particulier dans un match avec autant d’enjeux ?

C’est déjà stressant de jouer une finale de Championnat d’Europe, alors en plus contre un ami, ça met un coup de pression supplémentaire. Cependant, nous avions le sentiment de continuer l’histoire. Les trois dernières finales du simple hommes des Championnats d’Europe juniors de badminton étaient 100% française. En 2017, c’est mon grand frère, Toma, qui a battu Arnaud Merklé. En 2018, Arnaud s’est imposé face à moi. Cette année, je gagne, c’est comme une transmission de titres.
 
L’équipe de France a terminé cette compétition avec quatre médailles. De bonne augure pour le futur du badminton tricolore ?

Le Championnat d’Europe s’est déroulé sur deux semaines. Lors de la première, nous avons joué la compétition par équipes et nous avons remporté l’argent. Notre équipe n’était pas uniquement composée joueurs de 2002, il y avait aussi des jeunes nés en 2005. Il y a une belle génération qui arrive après la mienne pour le futur de l’équipe de France. J’ai également remporté la médaille de bronze en double mixte. Je jouais avec Flavie Vallet pour la première fois et nous sommes arrivés jusqu’en demi-finale en battant quelques paires de bon niveau.

 

 

Comment s’est déroulée cette compétition dans le contexte de la pandémie de Covid-19 ?

Le Championnats d’Europe par équipes commençaient un jeudi, mais nous sommes arrivés en Finlande le dimanche d’avant pour être testés. Nous avons été confinés durant quatre jours. Pendant la compétition, nous portions le masque partout, même pendant l’échauffement. On pouvait l’enlever quand on était seuls dans nos chambres et pendant les matchs. Tout a été pris au sérieux et ça a permis à la compétition de se dérouler dans de bonnes conditions.
 
C’était la dernière compétition de votre saison ?

Oui, tout a été annulé, il n’y a plus que les entraînements jusqu’en 2021. L’année prochaine, je jouerai uniquement en seniors. Cela fait déjà deux, trois ans que j’évolue sur le circuit des adultes, j’avais presque arrêté de jouer en juniors sauf pour les compétitions majeures. J’arrive chez les seniors avec de la confiance et un peu d’avance. Je pense que la transition, qui est souvent difficile entre les deux niveaux, va bien se passer.

À lire aussi > Christo Popov, badiste au volant de son destin

À lire aussi > Badminton : Christo Popov champion d’Europe juniors

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : FFBad
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE