Badminton : les tableaux des Yonex internationaux de France 2018

Le tirage au sort des Yonex internationaux de France 2018 de badminton a été effectué. Les tableaux de la compétition, qui se déroulera du 23 au 28 octobre à Paris Coubertin, sont connus. Quel sort a été réservé aux Français et aux cadors de la discipline ?

 

Simple Homme

Tous les ténors de la discipline ont répondu présent, sauf Lee Chong Wei, absent pour raison médicale. Cela annonce des premiers tours de très haut vol. Le numéro 1 mondial, Kento Momota, en quête d’un premier titre à Paris, pourrait ainsi rencontrer dès le deuxième tour la légende chinoise Lin Dan, vainqueur de l’édition en 2009. La tête de série 2, le Chinois Shi Yuqi, dispose d’un tableau assez ouvert. Il devra, tout de même, se méfier au deuxième tour de Ng Ka Long Angus, demi-finaliste à Paris en 2016. L’homme en très grande forme du moment, Anthony Ginting (Indonésie), vainqueur de l’Open de Chine (Super 1000), devrait être assez tranquille jusqu’aux quarts de finale où il pourrait rencontrer le vainqueur de l’Open de Corée, Chou Tien Chen (tête de série 4). Côté Bleu, encore un gros tirage pour Brice Leverdez (photo). Le Tricolore, désormais 24e mondial, devra s’employer dès son entrée en lice pour sortir le champion olympique Chen Long (Chine). En cas de victoire, il pourrait ensuite retrouver le dangereux Danois Anders Antonsen, demi-finaliste à Coubertin l’an passé.

Simple dames

A l’exception de Carolina Marin, actuellement dans une forme olympique et désormais 5e mondiale, les autres joueuses européennes devront s’employer face à une véritable armada asiatique dans ce tableau très relevé. C’est le cas pour la Danoise Line Kjaersfeldt qui a hérité de la numéro 1 mondiale Tai Tzu Ying dès le premier tour, ou encore de l’Espagnole Beatriz Corrales qui fera face à Nozomi Okuhara, tête de série 8. Les yeux du public parisien seront rivés sur la championne du monde Carolina Marin. Cette dernière dispose d’un tableau assez ouvert jusqu’aux quarts de finale où elle pourrait affronter la tête de série 2 Akane Yamaguchi, finaliste l’an passé. Aucune Française n’est engagée dans ce tableau cette année.

Double hommes

Ils seront en quête d’un 4e sacre à Paris. Mathias Boe et Carsten Mogensen (n°10 mondiaux) seront l’attraction de ce premier tour puisqu’ils affronteront d’entrée les Chinois Liu Cheng et Zhang Nan, numéro 3 mondiaux. Leurs homologues danois Kim Astrup et Anders Rasmussen, vainqueurs surprise de l’Open de Chine (Super 1000) auront, eux, une voie plus dégagée sur les premiers tours. Grande domination asiatique dans le bas de tableau, où sauf surprise, les numéros 2 mondiaux Li Junhui et Liu Yuchen ne devraient pas être inquiétés avant les quarts, voire les demi-finales. Les Français sont absents de ce tableau pour cette édition.

Double dames

Avec quatre paires dans le Top 6 mondial, la domination japonaise dans ce tableau est incontestable. Les numéros 1 mondiales Fukushima/Hirota devraient être épargnées sur les premiers tours. Sur leur chemin, un possible quart de finale face à leurs homologues Matsumoto/Nagahara (n°5 mondiales), sacrées championnes du monde cet été. A moins que les Françaises, Anne Tran et Emilie Lefel, vices-championnes d’Europe 2017, douchent ces dernières dès le premier tour. Les vainqueurs de l’an dernier, les Indonésiennes Greysia Polii et Apriyani Rahayu, pourraient s’offrir un beau quart face à la 3e paire japonaise Tanaka/Yonemoto (n°6 mondiales). Dans le bas de tableau, la paire Matsutomo/Takahashi (têtes de série 2), pourrait retrouver les Thaïlandaises Kititharakul/Prajongjai en quarts. Mais attention les sœurs Stoeva (Bulgarie), qui s’entraînent au quotidien à Issy-les-Moulineaux, pourraient bien jouer les trouble-fêtes. La deuxième paire française engagée, Delphine Delrue/Léa Palermo (n°34), affrontera au premier tour les joueuses de Taipei, Hsu Ya Ching et Wu Ti Jung (n°25). En cas de victoire, elles pourraient être opposées aux vainqueurs 2016, les Chinoises Chen Qingchen et Jia Yifan (n°3 mondiales).

Double mixte

Les paires chinoises seront particulièrement à surveiller dans ce tableau. Les Anglais, Chris et Gabrielle Adcock, pourraient en faire les frais dès les huitièmes puisqu’ils seront opposés aux numéros 1 mondiaux et champions du monde Zheng Siwei/Huang Yaqiong. Les espoirs européens reposeront sur les épaules des Danois Christinna Pedersen et Mathias Christiansen (n°6 mondiaux) qui devront être attentifs sur les premiers tours mais surtout qui pourraient affronter les numéros 2 mondiaux, les Chinois Wang Yilyu/Huang Dongping en quarts de finale. Sacrés l’an passé à Paris, les Indonésiens Ahmad/Natsir seront opposés aux Anglais Ellis/Smith au premier tour. Côté Français, Audrey Fontaine Mittelheisser et Ronan Labar (n°28 mondiaux) ont hérité des Coréens Seo Seung Jae et Chae Yujung, récemment associés. En cas de victoire, ils pourraient retrouver les 4èmes mondiaux Tang/Tse de Hong-Kong.

Leslie Mucret
Crédit photo : Actionplus / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE