Badminton : Les Bleus vice-champions d’Europe

Les Bleus montent sur la deuxième marche du podium des Championnats d’Europe par équipe mixte qui se jouaient à Vantaa (Finlande). En finale, la France a chuté face au Danemark.

Après un parcours idéal dans ces championnats d’Europe, c’est un défi de taille qui attend Christo Popov (n°71) face à Viktor Axelsen (n°2), en finale. Le champion du monde 2017 n’a perdu qu’une seule fois en 2021 sur ses 15 matchs joués. Mais le Français veut marcher sur ses traces avec son titre de vice-champion du monde junior 2019. Totalement décomplexé, le Fosséen a joué crânement sa chance mais le géant danois n’a rien lâché. À chaque fois, Christo Popov fait mieux que de résister en étant à 10/11 dans le 2e set mais quand le Scandinave décide d’accélérer difficile de l’arrêter. Ce dernier s’impose 21/16 21/12, permettant au Danemark de mener au score. Xuefei Qi (n°39) est la suivante à rentrer sur le court. Face à elle, Mia Blichefeldt (n°12). Les deux se sont rencontrées à deux reprises et la Danoise mène 2/0. Leur dernier affrontement date de 2018. Depuis, la Française a progressé. Le premier set est un véritable chassé-croisé. La Française pense avoir fait le plus dur en revenant à 18 partout après avoir été menée 14/18 mais Blichefeldt reprend l’attaque et conclut le premier set. Le deuxième est exactement le même mais une fois de plus à 18/18, le match tourne en faveur de la Danoise qui l’emporte 21/18 21/19.

 

 

Les Français n’ont plus le choix. Il faut gagner le double homme pour entretenir l’espoir. Ronan Labar et Julien Maio s’y collent face à Anders Skaarup Rasmussen et Kim Astrup (n°15). Comme un symbole, c’était le même match qui avait décidé de la victoire du Danemark sur la France lors de la finale des Championnats d’Europe par équipe masculine à Kazan en 2016. Les Français s’inclinent 12/21 14/21. Le Danemark est sacré pour la 4e fois d’affilée dans cette compétition. Les Français repartent avec l’argent. Une belle médaille pour cette jeune équipe de France qui pour la première fois dans son histoire réalise un podium sur cette compétition. « Ce n’est pas tous les jours qu’on peut jouer un joueur de ce niveau donc c’était forcément spécial pour moi. Axelsen c’est un champion du monde, un vainqueur de beaucoup de tournois », a confié Christo Popov. « Ce match m’a rappelé comment il fallait se préparer pour gagner ce genre de match. C’est forcément une bonne expérience. Il reste encore une petite marche à gravir mais nous ne sommes pas si loin. Je ne devais surtout pas forcer l’attaque et être prêt pour de longs rallyes pour attendre la bonne opportunité. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : SUSA / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE