Savate : Le Menez Hom Kraon Boxing Club enchaîne les labels

Club de Savate basé à Crozon (Finistère), le Menez Hom Kraon Boxing Club a obtenu en ce début d’année les labels Or « Performance », « Jeunes » et « Savate pour tous » décernés par la FFSavate. Une reconnaissance qui témoigne du travail de qualité réalisé par le club breton.

Chaque année, la Fédération Française de Savate boxe française et disciplines associées décerne des labels dans trois catégories : « Performance », « Jeunes » et « Savate pour tous ». De or à bronze, les distinctions obtenues témoignent du travail accompli par les clubs dans chaque catégorie. Force est de constater qu’avec trois labels or, le Menez Hom Kraon Boxing Club a plutôt bien travaillé. « Pour nous, c’est vraiment une consécration et une récompense du travail accompli », se réjouit Isabelle Delaplesse, présidente du club fondé en 2007. « Chez nous, la pratique de la Savate est ouverte à tous les publics, des tout petits jusqu’aux adultes. Cette année, nous avons ouvert une section dès 4 ans. Que ce soit en loisir ou en compétition, les pratiquants savent qu’ils peuvent venir chez nous en toute convivialité. Nous accueillons également le public en situation de handicap. La Savate apporte beaucoup de valeurs aux jeunes pratiquants. Je pense au respect de l’autre, la confiance en soi. Beaucoup de jeunes poussent la porte du club sans trop savoir ce qu’ils vont trouver. Même si c’est un sport individuel, on fonctionne beaucoup en groupe. Ils peuvent donc trouver une cohésion et une entraide. Notre fonctionnement est très axé sur les valeurs éducatives de notre sport. » Une diversité et une philosophie qui permettent au club de compter, en règle générale, 150 adhérents, même si ce chiffre a légèrement baissé depuis le début de la crise sanitaire.

 

 

Une crise à laquelle le Menez Hom Kraon Boxing Club s’est plutôt bien adapté. « Depuis un an, nous avons mis en place des visioconférences. Une fois par semaine, nous sommes en visio avec les adultes. Les mineurs ont pu reprendre la pratique sportive, nous avons donc repris dès que c’était possible avec eux. Ils ont pu bénéficier d’un stage pendant les vacances de Noël, avant que l’activité ne soit stoppée à nouveau », confie Isabelle Delaplesse. « Les éducateurs sportifs ont réalisé des vidéos avec des exercices à faire, qu’ils ont ensuite envoyés aux adhérents. » Le digital fait d’ailleurs partie des moyens sur lesquels mise le club afin de continuer à se développer, lui qui est déjà l’un des clubs de Savate les plus importants en Bretagne. « Forcément, nos projets pour continuer à développer le club passent par la formation. Je pense en particulier aux moniteurs et aux juges-arbitres. Nous en avons déjà, mais il faut continuer de former pour proposer le plus de cours possibles », assure la présidente. « Nous aimons bien organiser des compétitions, donc dès ce que ce sera possible, nous nous positionnerons là-dessus. Nous espérons que ce sera une possibilité à la rentrée prochaine, voire même avant. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE