Dylan Colin : « La Savate Pro, un format idéal »

Ce samedi 25 novembre, le Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois accueille la première édition française du KFWC Savate Pro. Un événement auquel participe le tricolore Dylan Colin, particulièrement enthousiaste à propos de ce nouveau format.

 

Dylan Colin, comment abordez-vous cet événement inédit ?

Je l’aborde comme une autre compétition, même si évidemment l’enjeu est assez élevé. C’est aussi une préparation complètement différente par rapport aux formats classiques que l’on a l’habitude de pratiquer en Savate. Heureusement, je suis assez à l’aise dans cette discipline, je n’ai pas de mal à faire la transition vers ce format. Je pense que ce sera un peu plus compliqué pour les étrangers qui n’ont pas l’habitude de chausser des savates.

Que pensez-vous de ce format Savate Pro ?

C’est le format idéal pour le public. Il y a beaucoup plus de spectacle, ça se rapproche beaucoup du kick-boxing. C’est d’ailleurs intéressant car la Savate Pro permet d’attirer des boxeurs d’autres disciplines. C’est parfait pour aider notre sport à évoluer. Je pense que l’événement de samedi fera très plaisir au public présent, qui n’a pas l’habitude de voir de près ce type de discipline. Je ne connais pas encore l’ordre de passage, mais si je peu, je regarderai quelques combats et les réactions du public.

Est-ce le genre de challenge qui vous motive ?

Tout à fait, je voulais d’ailleurs mettre un terme à ma carrière en boxe française. On boxe souvent les mêmes personnes, c’est peu rémunérateur… j’en avais un peu marre. L’émergence de la Savate Pro tombe vraiment bien pour moi et pour beaucoup d’autres athlètes. C’est un format qui entre complètement dans ma préparation, il y a une notion de nouveauté très stimulante pour un boxeur car il y a beaucoup de choses qui changent dans la manière de combattre.

Ce type de format est-il essentiel pour la Savate ?

Complètement. La Savate a toujours besoin de faire parler d’elle, notre discipline a donc besoin de ce type d’événement et de format. Notre sport n’est pas très médiatique, il n’attire pas le grand public, il faut donc changer quelque chose, innover. La Savate Pro entre complément dans cette stratégie. Il faut miser là-dessus au maximum.

Plus d’informations > www.ffsavate.com/kfwcsavatepro

Olivier Navarranne
Crédit photo : JAMEL BABA
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE