Mondiaux U23 : Une sélection pleine de promesse

Ces Mondiaux U23 seront les premiers du genre ! En effet, des Championnats continentaux sont organisés depuis plusieurs années mais aucun Championnats du Monde. Il est d’autant plus important qu’il sera la dernière étape sportive majeure de l’année et permettra d’identifier un peu plus les stars de demain…

 

Même si la majorité des athlètes internationaux qui participeront, luttent depuis quelques années chez les “grands” (séniors), chacun d’entre eux ne passera pas à coté de cette occasion pour marquer un peu plus sa discipline. L’équipe de France de son coté, arrivera en Pologne avec une sélection compétitive. Quelques mois après les Mondiaux (séniors) organisés à Paris, la jeune garde française aura fière allure pour tenter de ramener des médailles de Pologne.

Le Manager des Équipes de France Patrice Mourier se projette sur cette compétition :

« C’est une étape majeure pour nos jeunes car c’est le premier Championnat du Monde U23 et la dernière compétition de référence de l’année. Après une saison bien remplie pour nos sélectionnés et de nombreux podiums, nous avons bien l’intention de terminer l’année en beauté ».

5 français seront en lice dans les différentes catégories : Koumba Larroque (-69kg) et Julie Sabatié (-48kg) en lutte féminine, Zelimkhan Khadjiev (-74kg) et Ilman Mukhtarov (-65kg) en lutte libre, Hrachia Malkhasian (-66kg) en lutte gréco-romaine.

Thierry Bourdin, entraineur de l’Équipe de France de lutte féminine :

« Un stage vient de se déroulé à Minsk avec l’équipe de Biélorussie. Les filles de l’équipe de France se sont préparées dans de bonnes conditions car nous souhaitons qu’elles arrivent fraîche sur ces Monde U23. A une semaine de la compétition, Julie et Koumba sont prêtes mentalement et physiquement. L’objectif est de ramener deux médailles et notamment le titre mondial pour Koumba ».

Didier Pais, entraineur de l’Équipe de France de lutte libre :

« Nous sommes actuellement en fin de stage à Khassaviourt, dans la région du Daghestan (Russie), nos deux lutteurs sélectionnés, Ilman Mukhtarov et Zelimkhan Khadjiev, s’entrainent aux cotés des meilleurs lutteurs du de la planète pour préparer ces Championnats du Monde U23. Cette épreuve est la dernière grosse étape sportive de l’année ! Elle aura une saveur particulière pour Zelim qui participera pour la dernière fois à une compétition U23 (vice champion d’Europe), il aura donc à cœur de quitter définitivement les catégories jeunes sur une bonne note. Les objectifs fixés sont très élevés car le staff à la volonté de revenir avec un titre et une médaille ».

Christophe GUÉNOT, entraineur de l’Équipe de France de lutte gréco-romaine :

« Hrachia Malkhasian commence à avoir de l’expérience dans les compétitions majeures, il a participé aux championnats d’Europe et aux championnats du Monde 2017. Lors de ces 2 compétitions, il a respectivement perdu contre le Polonais vice champion du monde et le Russe champion d’Europe sans bénéficier des repêchages. Hrachia a le potentiel pour faire une médaille lors de ces championnat du Monde U23 avec un tirage au sort plus favorable. Malheureusement le second sélectionné en Gréco, Khalis Ghilmanou (85 kg), vient tout juste de se blesser à l’épaule et ne pourra pas participer à ce championnat ».

La rédaction

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE