Mondiaux de lutte 2017 : Koumba Larroque en bronze

La jeune française de 19 ans a décroché la première médaille tricolore lors des championnats du monde à Paris.

 

La France tient (enfin) sa première médaille, et pas n’importe laquelle ! C’est en effet la jeune Koumba Larroque, 19 ans seulement, qui a brillé. Dès le 1er tour, elle était opposée à la Championne Olympique 2016, la Japonaise Dosho. La jeune tricolore s’incline de peu. Repêchée, la déception faisant place à la rage de vaincre, Koumba ne laissera pas passer sa chance de se qualifier pour la finale 3/5. Elle s’impose 4-1 face à la Russe Bratchikova. Opposée à l’Autrichienne Kuenz, Koumba Larroque pouvait nourrir de bons espoirs de médaille. Victorieuse face à la même lutteuse il y a quelques mois en finale européenne des U23, le remake au niveau mondial ne pouvait pas lui échapper. Un combat dominé du début à la fin pour une victoire 6-0.

La réaction de Koumba Larroque :

 

« Je suis très heureuse de cette médaille. Le score du dernier match, l’ambiance du public, le fait d’être à la maison, c’est énorme et cela vient totalement effacer la déception de ne pas avoir gagné l’or aujourd’hui. Je suis vraiment ravie de pouvoir ouvrir le compteur de L’équipe de France et j’espère que les garçons en lutte libre continueront demain et samedi. Mon programme pour la suite ? Quelques vacances, déjà pour décompresser un peu, puis la reprise de l’entraînement en septembre. »

Olivier Navarranne

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE