Maxime Fiquet : « Je pense déjà aux JO »

L’équipe de France A masculine de lutte a terminé à la deuxième place du Challenge International Henri Deglane, à Nice. Une compétition par équipes qui a beaucoup plu aux Bleus, dont l’ambitieux Maxime Fiquet.

 

Quel bilan tirez-vous de cette deuxième place au Challenge Henri Deglane ?

Un bon bilan, je pense, même si on peut toujours se dire qu’on aurait pu terminer premiers à domicile. Mais c’est aussi la première fois que l’on participait à cet événement sous cette formule-là, c’est-à-dire une compétition par équipes. On ne savait donc pas trop à quoi s’attendre, d’autant que nous avons abordé l’événement avec un lutteur en moins. Obtenir une deuxième place dans ces conditions, c’est satisfaisant.

Est-ce un format que vous aimeriez voir plus souvent dans le monde de la lutte ?

Oui, sans aucun doute. J’ai beaucoup apprécié cette formule de compétition par équipes. C’est quelque chose que l’on retrouve sur les championnats de France, mais faire cela sous les couleurs de l’équipe de France, en compagnie des lutteurs avec lesquels on s’entraîne toute l’année, c’est génial. Ça permet de créer une vraie cohésion d’équipe, tout le monde s’encourageait dans une excellente ambiance. De mon point de vue, c’est quelque chose à refaire.

Était-ce la bonne préparation en vue des Mondiaux ?

Tout à fait, un autre Challenge Henri Deglane aura lieu au mois de février, ça servira aussi beaucoup pour les championnats du monde en 2019. Ce premier rendez-vous a vraiment permis de lancer la saison et de jauger notre état de forme. Il faudra rapidement monter en puissance pour les championnats de France, puis pour le prochain Challenge Henri Deglane qui sera organisé sous le format individuel. Il faudra être performant sur ces deux rendez-vous, puisque ce sont ceux-là qui vont définir la sélection française pour les Mondiaux.

Si vous y participez, quel sera votre objectif principal ?

Clairement, je vise un podium. Ce serait une belle réussite et surtout une belle promesse un an seulement avant les Jeux olympiques à Tokyo. Ces JO j’y pense déjà. Il reste moins de deux ans, il faut donc déjà être dans le bon rythme si on veut espérer y aller et être performant. Cela passe par une préparation sérieuse et assidue tout au long de l’année.

Parcours de l’équipe de France masculine au Challenge International Henri Deglane :

France A 0-1 Pologne
Espagne 0-1 France A
Italie 2-4 France A
Pologne 4-2 France A

> Découvrez l’ensemble des résultats du Challenge Henri Deglane

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE