Lutte : La gréco-romaine pour conclure le TQO

Ce samedi, dernière journée pour le tournoi de qualification olympique européen du côté de Budapest. Deux français sont en lice en lutte gréco-romaine.

La gréco-romaine pour sauver l’honneur de la lutte masculine. Alors que la lutte libre n’a pas encore qualifié d’athlète pour Tokyo, deux français vont tenter ce samedi de valider leur ticket pour les prochains JO en lutte gréco-romaine. Evrik Nikoghosyan va aborder sa compétition en huitième de finale face à l’israélien Zhernovetski.
 

 
De son côté, Mamadassa Sylla a rendez-vous dès le tour de qualification avec le lituanien Venckaitis. Intéressant depuis le début de l’année, le Français a une belle carte à jouer ce samedi dans la catégorie des -67kg. Enfin, en raison d’une blessure, Mélonin Noumonvi ne participera pas à ce TQO Europe. Il faudra attendre le TQO Monde en mai prochain à Sofia (Bulgarie) pour espérer le voir décrocher son ticket pour Tokyo.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE