Ilman Mukhtarov : « On représente encore plus la France »

Le jeune Ilman Mukhtarov a décroché la médaille de bronze en lutte libre (-65kg) lors des Championnats du monde militaires qui se disputent actuellement à Moscou, en Russie. Il revient sur cette belle performance.

 

Ilman, comment avez-vous abordé cet événement ?

Ce sont mes premiers championnats du monde militaire, c’est donc une compétition que j’ai prise très au sérieux. C’est assez différent, il y a beaucoup plus de protocoles que d’habitude, c’est un événement assez « carré ». Pour ma part, j’ai enchaîné sur cette compétition juste après les championnats d’Europe, il fallait donc que je sois sérieux sur ma perte de poids et sur ma récupération.

Comment s’est déroulée votre compétition ?

Au premier tour j’ai affronté un lutteur mongol, qui est toujours une nation à prendre au sérieux en lutte. Habituellement, je suis un peu bloqué sur ma lutte au début des compétitions. Là je me suis dit que j’allais aborder ce tour comme à l’entraînement en essayant de lâcher les chevaux. Je me suis imposé 10-0, ça a donc été une excellente entrée en lice. En demi-finale, face au Sud-Coréen, je menais jusqu’à cinq secondes de la fin, mais je me perds des points bêtement, je me déconcentre notamment parce que je déchire mon maillot, que je dois en changer… bref je me suis un peu crispé, car je voulais absolument aller en finale. Je perds donc cette demie et j’arrive tout de même à me remettre dedans pour aller battre le Pakistanais en finale 3-5.

Que représente cette médaille de bronze à vos yeux ?

C’est une belle médaille, d’une part parce que c’est ma première participation à cet événement, mais aussi parce que ça reste une médaille mondiale, ce n’est pas rien. Et puis c’est médaille militaire, ça la rend encore plus particulière.

Justement, représenter l’armée française, est-ce spécial ?

Le contexte est différent par rapport à celui que l’on vit habituellement. On a l’impression de représenter encore plus la France. L’armée nous protège et on essaye donc de la représenter au mieux en faisant briller ses couleurs. Je porte le treillis en plus, c’était aussi le cas sur le podium, ça met vraiment dans l’ambiance.

Quelle va être la suite du programme pour vous cette année ?

Je vais enchaîner très vite avec les championnats d’Europe U23 dans deux semaines. Ensuite, ce sera au tour des Jeux méditerranéens. Mon été sera marqué par plusieurs compétitions avant de disputer les championnats du monde seniors, puis les Mondiaux U23.

Propos recueillis par Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE