Mondiaux judo 2018 : Amandine Buchard en bronze

A l’occasion de la 2e journée des Mondiaux de judo 2018 à Bakou, Amandine Buchard a débloqué le compteur des médailles de l’Équipe de France. Dans sa catégorie des -52kg, elle a obtenu le bronze en battant la Belge Van Snick dans la petite finale.

 

Amandine Buchard battait successivement Shugen Wu (CHN), Joana Ramos (POR) et la médaillée européenne 2018, Gefen Primo (ISR), pour atteindre les demi-finales. Opposée à la future championne du monde, Uta Abe (JPN), la n°1 mondiale tricolore se faisait surprendre par une clé de bras. La sociétaire du RSC Champigny (94) rencontrait alors la médaillée olympique et mondiale Charline Van Snick (BEL) en combat pour la médaille de bronze. Elle marquait waza ari et parvenait à conserver son avance jusqu’au gong final, remportant ainsi sa première médaille mondiale en -52kg.

Stéphane Traineau, Directeur des Équipes de France :

“Ce n’est jamais facile d’entrer dans une compétition mais Amandine a su bien gérer son premier tour face à la Chinoise Shugen Wu. Elle a ensuite rencontré la Portugaise Joana Ramos, et puis la jeune Israélienne de 18 ans Gefen Primo. Cette combattante promet et est très agressive physiquement. Amandine a fait parler son expérience pour se sortir de ce piège. La demi-finale face à Uta Abe (JPN) était le combat clé de ces championnats pour Amandine. Elle l’avait rencontrée trois fois cette année pour autant de défaites, mais à chaque fois le chemin s’était un peu resserré entre elles. Malheureusement, le combat a tourné très rapidement à l’avantage de la Japonaise avec une clé de bras dès le début du combat. Il n’y a pas vraiment eu de match. On a eu un peu peur puisqu’elle s’était fait mal au coude sur la clé de bras mais heureusement, plus de peur que de mal. Ce qui est super, c’est qu’Amandine a su se remobiliser très vite en salle d’échauffement. Elle a su mettre de côté cet échec en demi-finale pour se concentrer sur la place de 3. Amandine l’avait déjà battue cette année donc elle avait un avantage psychologique. Elle est entrée très rapidement dans le match qu’elle a dominé. C’est une très belle médaille de bronze qui vient récompenser une belle année”.

La rédaction
Crédit photo : LUTTIAU NICOLAS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE