L’édito de Mélanie Clément

Découvrez l’édito de Mélanie Clément, championne d’Europe par équipes de judo en 2017.

 
Je suis arrivée au Judo club Marnaval-Saint-Dizier à 5 ans et j’y suis restée jusqu’à mes 13 ans. J’ai été à la structure pôle espoir de Dijon pendant un an, avant d’aller au pôle France de Strasbourg durant trois ans où j’ai rencontré l’entraîneur de l’INSEP. J’ai intégré l’Institut en 2012, mais je suis licenciée au JC Marnaval.
 
J’ai eu plusieurs occasions d’aller dans une des structures parisiennes, mais j’ai toujours préféré rester dans un club de province pour diverses raisons. L’entraîneur du JC Marnaval, Francis Clerget, a été très important dans mon parcours, dans ce que j’ai pu accomplir. Il m’apporte encore beaucoup et il est l’une des grosses raisons pour lesquelles je reste en Haute-Marne.
 
La Ville et l’Agglomération de Saint-Dizier aident financièrement le club pour que je puisse partir en compétition. Elles ont fait en sorte que je puisse rester à un an des Jeux olympiques de Tokyo. L’objectif là-bas sera de remporter une médaille, mais j’ai encore du chemin à parcourir. Je ne saurais qu’à la dernière minute si je suis qualifiée. Avant, j’irai déjà à Tokyo pour les Championnats du monde fin août.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE