L’édito d’Alexandre Iddir, double champion de France de judo

Découvrez l’édito d’Alexandre Iddir, double champion de France de judo.

 

J’ai choisi de rejoindre l’OM Judo, car le coach Bastien Puget est le fils de Bernard Puget qui m’entraînait quand j’étais plus jeune au Judo Sport Vitrolles. Je suis passé par FLAM 91 et au Levallois Sporting club, mais ça me semblait logique d’aller à l’OM judo en 2018. Dans une carrière, tout est une question de choix et ma confiance va vers cet entraîneur.

Tous les licenciés de judo en haut niveau sont regroupés à l’INSEP à Paris, même ceux de l’OM Judo ou de l’Olympic Judo Nice. C’est une obligation, même si j’aurais préféré rester dans le sud, là où j’ai aussi connu le Pôle France. Je garde encore des liens avec le Judo Sport Vitrolles où entraîne encore Bernard Puget.

La participation aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 se joue sur toute la saison, car les meilleurs classés au ranking mondial pourront se qualifier. C’est évidemment un de mes objectifs mais, à court terme, les prochaines grosses échéances où je veux être performant sont les Championnats d’Europe à Minsk (Biélorussie) fin juin et les Championnats du monde à Tokyo fin août, début septembre.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE