Judo : Les Bleus en ordre de marche à Doha

Première compétition de l’année 2021, le Masters de Doha (Qatar) va accueillir de nombreux athlètes. Dès ce lundi 11 janvier, l’équipe de France fait partie des nations représentées avec 22 judokas (sept garçons et quinze filles).

Pour le premier rendez-vous de l’année 2021, l’équipe de France de judo se déplace au Qatar pour le Masters de Doha. Après plusieurs mois sans compétition, l’objectif sera de reprendre du rythme et de se rassurer en vue des Jeux olympiques de Tokyo, prévus cet été. Pour ce Masters, ce sont les trente-six athlètes de chaque catégorie les mieux classés au ranking mondial en date du 20 décembre dernier (soit après les championnats d’Afrique) qui sont invités. De ce fait, la Fédération Française de Judo a pu convier vingt-deux judokas. Parmi eux, sept athlètes masculins et quinze féminines. Chez les hommes, Walide Khyar et Luka Mkheidze représenteront les Bleus dans la catégorie des -60 kg. Guillaume Chaine sera le seul représentant français de la catégorie -73 kg. Alpha Oumar Djalo sera aussi seul dans la catégorie des -81 kg, tout comme Axel Clerget dans la catégorie des -90 kg. Alexandre Iddir combattra quant à lui dans la catégorie des -100 kg, tandis que l’inévitable Teddy Riner sera dans la catégorie reine des plus de 100 kg. Très discret depuis sa défaite surprise en février dernier face à Kokoro Kageura à Paris, la star du judo français a décidé de remonter sur le tatami à Doha. Le Guadeloupéen l’a annoncé, il se sent bien. Et il n’y a pas que sa préparation personnelle qui l’intéresse. En effet, teddy Riner se fixe aussi un autre objectif pour Tokyo. Le Français a évoqué son intention de participer à l’épreuve par équipes mixtes, qui fait son apparition aux JO cette année.

 

 

Du côté des femmes, deux athlètes représenteront la France dans le tableau des -48 kg (Shirine Boukli, championne d’Europe dans la catégorie et Mélanie Clément), tout comme celui des -52 kg (Amandine Buchard et Astride Gneto), celui des -57 kg (Sarah-Léonie Cysique et Hélène Receveaux) et celui des -70 kg avec Marie-Eve Gahie et Margaux Pinot. La catégorie la moins bien représentée, avec une seule athlète, sera celle des -63 kg, avec Clarisse Agbegnenou. En revanche, chez les -78 kg et les +78 kg, la France présente trois athlètes avec notamment Audrey Tcheumeo, médaillée d’argent aux derniers Jeux olympiques de Rio.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE