Judo : Les Bleues convaincantes à Tel Aviv

Première journée, et déjà les premières médailles pour l’équipe de France de judo. Sarah-Léonie Cysique a raflé la médaille d’argent (-57 kg), tandis que Shirine Boukli s’est parée d’or (-48 kg), après une finale à suspense.

Dès la première journée du Grand Slam de Tel Aviv, l’équipe de France de judo se met en évidence. Avec deux médailles remportées dont un titre, ces trois jours de compétition démarrent de la meilleure des façons. Shirine Boukli, reine des moins de quarante-huit kilos. La Française se sera battue jusqu’au bout pour aller chercher l’or sur ce Grand Slam de Tel Aviv. En finale face à l’Ukrainienne Daria Bilodid, qui l’avait vaincu l’année passée à Paris, Shirine Boukli réalise un gros combat. Pas impressionnée, loin de là, la jeune championne d’Europe résiste et emmène son vis-à-vis au golden score. Après avoir reçu un deuxième shido au cours de ce dernier, la judokate tient le bon bout et termine en beauté. Boukli colle un magnifique ippon à Bilodid et s’impose en finale au cours d’un long golden score (2min36). Plus tôt dans la journée, la judokate tricolore avait dans un premier temps battu Estefania Soriano et Aisha Gurbanli sur ippon. Elle s’impose ensuite face à Julia Figueora en quart de finale avant de vaincre en demies sa compatriote Mélanie Clément. Une victoire tellement importante en vue de la course pour les JO de Tokyo. De son côté Sarah-Léonie Cysique décroche l’argent chez les -57 kg. La Française ne pouvait pas espérer mieux compte tenu de sa cruelle défaite en finale. Opposée à la locale Timma Nelson Levy, la tricolore n’aura tenu que quinze petites secondes sur ses deux jambes avant de se retrouver au tapis. L’Israélienne, survoltée, s’impose à domicile comme en 2019. En revanche, cette médaille d’argent est entièrement méritée. Dispensée de premier tour, Sarah-Léonie Cysique s’impose sur ippon dès son premier combat face Marica Perisic. En quarts, elle a battu Wilsa Gomes puis Theresa Stoll sur ippon avant donc de s’incliner en finale.

 

 

Du côté des autres tricolores, les résultats n’ont pas été aussi satisfaisants. Astride Gneto (-52 kg) s’est inclinée en quart de finale face à la locale Gili Cohen, qui l’a amené au bout du golden score. Après près de trois minutes dans ce dernier, la Française reçoit sa troisième pénalité et se voit perdre son combat. Même conclusion au repêchage, elle s’incline face à Charline Van Snick au golden score. Mélanie Clément, quant à elle, est tombée face à plus forte qu’elle en s’inclinant face à Shirine Boukli en demies. De quoi remettre en cause la hiérarchie pour les Jeux de Tokyo dans cette catégorie, qui, jusqu’à présent était dominée par Clément. Par ailleurs, cette dernière perd aussi son combat pour la médaille de bronze au profit d’Andrea Stojadinov. Kilian Le Blouch s’incline quant à lui face à Murad Chopanov. Décevant après sa médaille de bronze sur les derniers championnats d’Europe.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE