J.O. Tokyo 2020 : Les chances de médailles françaises

A 10 jours des Jeux olympiques de Tokyo, il est temps de faire un état des lieux sur les Français en lice. Avec 42 médailles lors des derniers Jeux à Rio, l’objectif est toujours de faire mieux. Mais après une année perturbée par le Covid-19, les athlètes français sont-ils prêts à relever ce défi ?

Même si la compétition réserve toujours des surprises, bonnes ou mauvaises, on peut espérer de la part des Français envoyés aux Jeux quelques belles médailles. A commencer par le décathlonien Kévin Mayer. Grand favori dans la course à la médaille, il pourrait même aller jusqu’à décrocher l’or. Détenteur du record du monde dans sa discipline, il a déjà obtenu une place de vice-champion olympique à Rio et un titre de champion du monde en 2017. Depuis, il enchaîne les titres et records personnels. Lui ne fait même plus figure de favori, mais de tête à abattre pour tous les adversaires qu’il rencontre. Teddy Riner. Dix fois champion du monde et deux fois champion olympique de judo, il n’a déjà plus rien à prouver. Ce colosse de 32 ans arrive à Tokyo pour marquer encore un peu plus l’histoire en remportant sa troisième médaille d’or.

De son côté, la judokate Clarisse Agbegnenou espère, elle aussi, toucher à l’or olympique. La porte-drapeau, déjà cinq fois championne du monde dans sa catégorie (-63 kg), n’a encore jamais pu monter sur la première marche du podium olympique. Elle avait tout de même obtenu une belle médaille d’argent à Rio. Cette année, après un titre de championne du monde à Budapest, il se pourrait bien qu’elle revienne de Tokyo avec un médaille couleur or. L’autre porte-drapeau français, Samir Ait-Said, fait lui aussi office de médaillable dans sa discipline. Le gymnaste participe aux Jeux olympiques avec une seule idée en tête, oublier sa grave blessure à Rio. Depuis, il a d’ailleurs remporté la troisième place aux championnats du monde 2019.

A vélo pour décrocher l’or

Beaucoup de médailles sont à espérer du côté du cyclisme. Dans la catégorie VTT, la toute jeune Loana Lecomte sera une adversaire redoutable. Championne du monde espoir en 2020, elle reste invaincue cette saison. Il y a trois jours, elle est devenue championne de France élite, devant Pauline Ferrand-Prévot, autre chance de médaille française. Chez les hommes, Jordan Sarrou pourrait voir la vie en or. Le champion du monde de VTT cross-country et relais mixte en 2020 à largement sa place sur le podium olympique. Sur piste, Mathilde Gros a aussi un coup à jouer.

En athlétisme, même si de nombreux Français manquent à l’appel (à commencer par Christophe Lemaitre), Renaud Lavillenie et Mélina Robert-Michon sont deux athlètes auxquels il faudra porter attention. L’un en saut à la perche, bien que blessé, tentera de gagner une seconde médaille olympique (la première est déjà en or), l’autre, au lancer de disque, vise la première place pour ses sixièmes Jeux. Enfin, les basketteurs pourraient profiter d’une équipe américaine hésitante pour remporter pour la première fois de leur histoire une médaille d’or aux Jeux olympiques. Reste aux hommes de Vincent Collet à battre les autres équipes qui se dresseront sur leur chemin.

Capucine Lorain
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE