Championnats d’Europe de Judo 2018 : Une journée à oublier

Mélanie Clément (-48kg) et Sarah-Léonie Cysique (-57kg) se sont classées 5ème lors de la première journée des championnats d’Europe de Judo 2018 à Tel Aviv (Israël). Tous les autres français engagés ont été éliminés dès leur premier combat. Une journée à oublier pour la clan français…

 

Pour cette première journée des Championnats d’Europe de Judo 2018, les judokas français ont globalement déçus. Chez les femmes, Amandine Buchard et Hélène Receveaux, les françaises les plus attendues pour aller chercher une médaille (elles sont respectivement 3ème et 4ème mondiales), ont été éliminées d’entrée. Belle surprise en revanche avec les cinquièmes places de Mélanie Clément (-48kg, deuxième participation aux championnats d’Europe) et Sarah-Léonie Cysique (-57kg). Même s’il n’y a pas de médailles au bout, les deux judokates progressent et se rapprochent peu à peu des podiums. Côté masculin, Walide Khyar (-60kg), Killian Le Blouch et Daniel Jean (-66kg) ont tous été éliminés au premier tour…

Stéphane Traineau – Directeur des Équipes de France :

“On ne peut pas dire que c’était une belle journée. On attendait mieux que ça, et même beaucoup plus. De voir Sarah-Léonie Cysique qui s’approche du podium, qui a montré beaucoup de potentiel, beaucoup de bonnes choses, est une satisfaction et très intéressant pour l’avenir, je pense même que cela aurait pu être validé par une médaille. Mélanie Clément s’approche elle aussi du podium, elle progresse. Pour le reste des engagés : Amandine Buchard et Hélène Receveaux étaient des médailles en puissance. Elles disparaissent trop vite à mon goût. Chez les masculins, il y avait de place pour faire mieux même si les tirages n’étaient pas extraordinaires. Aujourd’hui, il y a évidemment de très grosses chances de médailles avec chez les féminines Clarisse Agbegnenou et Marie-Eve Gahié qui sont sur le papier favorites. Chez les masculins, c’est ouvert. On a Alpha Djalo qui aura un tableau intéressant. Pour Jonathan Aallardon c’est pareil même s’il va rencontrer au premier tour un Israélien qui sera soutenu par son pays. Comme on a pu le voir aujourd’hui avec l’ambiance, ce sera un peu compliqué pour notre Français. Luca Otmane est, quant à lui, dans une catégorie titanesque. Il faut qu’il prenne sa chance, qu’il s’exprime. Avant tout, ce que j’attends d’eux c’est de l’engagement, qu’ils se dépassent et qu’ils prennent un maximum d’expérience pour l’avenir”.

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE