Handisport : Deux championnats de France pour le prix d’un à Albi

Les championnats de France d’escrime et d’athlétisme handisport 2021 vont se dérouler le même week-end à Albi, en juin. Présentation de Frédéric Maurouard, président du Comité départemental handisport du Tarn.

 
Pourquoi le championnat de France d’athlétisme handisport se déroulera-t-il en même temps que le championnat de France d’escrime handisport ?

Le championnat de France d’escrime devait avoir lieu à Albi en juin 2020. À cause de la pandémie de Covid-19, il a été reporté en octobre, puis l’automne arrivant, il a été annulé. La Fédération française handisport nous a offert la possibilité de retenter l’expérience. Comme elle nous avait aussi confié la réception du championnat de France d’athlétisme, nous avons décidé d’organiser ces deux compétitions en même temps lors d’un grand week-end handisport. Elles se dérouleront les 12 et 13 juin sur le même site, l’athlétisme sur l’Albi Stadium et l’escrime dans le gymnase du COSEC. La municipalité nous a assuré de la disponibilité du lieu. Ce double championnat sera une grande première.
 
Savez-vous combien de sportifs vont y participer ?

Nous allons accueillir près de 250 athlètes, une centaine d’escrimeurs et environ 150 en athlétisme. En comptant les accompagnants, nous aurons 500 personnes sur site et on espère autant de spectateurs. Les meilleurs athlètes seront présents car il reste des places à gagner pour se qualifier aux Jeux Paralympiques de Tokyo. Ce sera également la dernière compétition avant le stage de préparation aux JO.

 

 

Comment préparez-vous cette compétition qui aura lieu en juin ?

Trois structures sont impliquées à part entière. Nous avons signé une convention de partenariat avec l’Entente des Clubs Albigeois et le Cercle d’Escrime Albigeois, qui vont gérer la partie compétition de leur discipline. Les salariés de ces clubs et du comité vont gérer la partie administrative. Nous, bénévoles, nous allons continuer les réunions en visio avec les institutions et les partenaires. Le nombre de secouristes présents lors de ces compétitions va augmenter, mais moins que si ces championnats se déroulaient sur deux sites différents.
 
Quel est le rôle du Comité départemental handisport du Tarn dans l’organisation ?

Nous allons gérer les villages partenaires et associations. Une vingtaine de clubs du Tarn vont faire des démonstrations des disciplines handisport comme du laser run, du basket fauteuil ou encore du tir à l’arc. Nous serons à l’Albi Stadium dès le mercredi et accueillerons pendant trois jours des élèves pour leur faire découvrir les disciplines handisport en les faisant pratiquer en situation de handicap. Par ailleurs, l’entrée sera entièrement gratuite pour les spectateurs. Nous planifions les horaires afin que les finales en escrime et en athlétisme ne se chevauchent pas et que le public ait le temps de se déplacer pour tout voir. Nous voulons sensibiliser tout le monde, montrer que toutes les disciplines sont accessibles et que le handisportif se dépasse comme les autres. J’ai été élu il y a quatre ans pour développer la compétition handisport et sa visibilité en général. Lors de mon nouveau mandat, nous allons structurer la pratique et maintenir le nombre de licenciés pour préparer l’après Paris 2024.

 

 

Vous préparez des championnats de France avec du public et plusieurs animations, mais nous ne savons pas où en sera la pandémie de Covid-19 en juin. Prévoyez-vous d’autres alternatives ?

Nous préférons partir sur une option optimiste avec des spectateurs et s’il faut annuler au dernier moment tant pis. Nous anticipons que plusieurs règles seront imposées comme le port du masque et l’utilisation du gel hydroalcoolique. Nous envisageons de monter des équipes qui vont tourner dans l’Albi Stadium pour veiller au respect de ces règles. Si en juin les contraintes sont toujours strictes ou s’il y a un nouveau confinement, nous espérons avoir l’autorisation de maintenir ces championnats à huis clos et on abandonnera les villages partenaires et des associations.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Fred Porcu / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE