Les jeunes escrimeurs de Bourgogne-Franche-Comté retrouvent leurs droits

Les jeunes escrimeurs français et plus particulièrement ceux de Bourgogne-Franche-Comté reprennent du service. Après de longues semaines sans compétition ni même entraînements en intérieur, l’attente commençait à être longue. Depuis le 19 mai dernier, le comité régional d’escrime Bourgogne-Franche Comté, en coopération avec les clubs, a organisé le retour des jeunes pratiquants.

La Covid-19 commençait à rendre fou les sportifs. Pour les jeunes passionnés d’escrime de Bourgogne-Franche-Comté, l’heure est enfin à la fête. Depuis une semaine, le retour des jeunes escrimeurs a pu se faire dans les clubs suite à la levée de certaines restrictions gouvernementales. Les salles d’armes ont de nouveau pu accueillir du public le 19 mai dernier pour une reprise des entraînements pour les mineurs. « Les clubs d’escrime de la région ont pu quasiment tous reprendre après avoir obtenu l’accord de leur Mairie concernant les protocoles d’utilisation des salles d’armes. Un seul club a dû adapter son lieu de pratique et ses horaires car le gymnase habituellement utilisé sert de centre de vaccination. De plus, certains ont fait le choix d’ouvrir quelques cours en plus de ceux proposés en temps normal (le week-end notamment) », explique Dominique Veyrac, présidente du comité régional d’escrime de Bourgogne-Franche-Comté.
 

 
Cette reprise met du baume au cœur à de nombreux enfants et adolescents. Le retour des licenciés a plutôt bien fonctionné puisque les clubs enregistrent de bons taux de participation aux différents cours. Cela permet à l’ensemble des sportifs mineurs et du personnel des clubs de se retrouver et de reprendre un peu de contact humain. Une vraie bouffée d’air pour les dirigeants, les sabreurs ainsi que les maîtres d’armes. « Entendre à nouveau résonner le bruit des lames dans une salle n’a jamais été aussi doux à nos oreilles de passionnés. » En outre, les escrimeurs mineurs ne vont pas s’entraîner sans objectif. En effet, la Fédération Française d’escrime a décidé de maintenir les prochains championnats de France pour les moins de 15 ans et de 17 ans. Le comité régional va donc travailler dans l’urgence pour organiser des épreuves qualificatives régionales à la mi-juin. Les clubs devront eux aussi faire travailler leurs athlètes rapidement en vue de cet objectif. En revanche, les majeurs devront donc attendre encore un peu pour pratiquer en intérieur. Pour le moment, ces derniers sont toujours contraints de s’entraîner en extérieur en fonction des lieux disponibles et de la météo.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE