Une ceinture mondiale en jeu pour le boxeur Michel Soro

Michel Soro tentera de décrocher sa première ceinture de champion du monde WBA des super-welters face à Greg Vendetti, le 8 décembre à Levallois. Le Villeurbannais partagera l’affiche de cette soirée avec le jeune prodige Louis “Kaway” Toutin, qui disputera sa première ceinture internationale.

 

Avec le soutien de la ville de Levallois, la promotion Univent signera son retour, le samedi 8 décembre, au Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois, salle historique de la boxe professionnelle, avec une réunion de haut niveau. En tête d’affiche, Michel Soro tentera de remporter le titre de champion du monde WBA des super-welters face à l’Américain Greg Vendetti. Cela fait 10 ans que le Français de 31 ans n’a pas boxé en région parisienne, depuis le 1er combat de sa carrière professionnelle au Cirque d’Hiver en 2008.

Une nouvelle chance mondiale pour Michel Soro

Depuis sa défaite il y a 1 an et demi face au champion du monde en titre Brian Castaño, Michel Soro a beaucoup travaillé et a fait d’énormes progrès en effectuant des réglages sur sa boxe. En mars dernier à Marseille, il remportait notamment le titre Intérim face à l’Américain John Vera. En préparation à Big Bear Lake depuis mi-septembre aux côtés d’Abel Sanchez (entraîneur d’Arsen Goulamirian), Michel Soro met tout en œuvre pour remporter le titre de champion du monde : “Ce championnat du monde représente l’aboutissement de toutes ces années de travail. Je me prépare pour ce combat à Big Bear Lake depuis 7 semaines déjà. Je voulais y aller en avance  pour  prendre le temps. A un mois du combat, tout se passe bien, j’ai de bonnes sensations et je suis presque au poids. Greg Vendetti est un boxeur dur au mal et assez offensif, il n’a jamais perdu par K.-O. Ce sera un combat de haut niveau.”

Les autres combats de la soirée

D’autres boxeurs de la Team Univent monteront sur le ring pour des duels internationaux. Véritable pépite de la boxe professionnelle, Louis “Kaway” Toutin va réaliser un de ses objectifs : avoir l’opportunité de remporter sa première ceinture internationale. Après un retour réussi le 20 octobre dernier au Palais des Sports de Marseille, Mickael Diallo enfilera de nouveau les gants pour un combat en 8 rounds. Egalement à l’affiche : le Marocain Mohamed Rabii, médaillé de bronze aux Jeux Olympique de Rio 2016, assurera le show avec son 7e combat professionnel.

Et Brian Castaño ?

Le combat devant opposer Brian Castaño et Erislandy Lara a pris du retard et ne devrait pas avoir lieu avant janvier 2019. Pour ne pas pénaliser et bloquer Michel Soro, la WBA permet au Français de combattre pour un titre de champion du monde WBA des super-welters. Dans les 90 jours suivant le combat Castaño-Lara, les vainqueurs de ces 2 combats devront s’affronter afin qu’il n’y ait plus qu’un seul champion.

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE