Boxe – Christ Esabe : « Confirmer que c’est bien moi le patron »

Ce samedi aux Mureaux, Christ Esabe, 20 ans, va défendre son titre de champion de France des poids plumes face à Anthony Auffray. À domicile, le jeune champion est impatient de monter sur le ring pour défendre sa ceinture.

 

Ce samedi, vous allez défendre votre titre de champion de France poids plumes aux Mureaux. Est-ce un honneur pour vous de boxer à domicile ?

Évidemment ! C’est un grand honneur pour moi de défendre pour la deuxième fois ce titre de champion de France à la maison. C’est un réel plaisir d’évoluer à domicile. Malheureusement il n’y aura pas de public mais bon, je reste focus et l’objectif reste le même : garder la ceinture.

 

En 2019, vous êtes devenu le plus jeune champion de France de l’histoire de cette catégorie. Ce combat est-il un moyen de confirmer les attentes ?

C’est sûr que c’est un bon moyen de confirmer que c’est bien moi le patron de la catégorie. Pour atteindre l’objectif, je compte boxer comme d’habitude. En revanche, si je vois une opportunité et que je vois une occasion pour abréger le combat, je n’hésiterai pas à le faire.

 

Il y a des attentes sur vos épaules. Comment gérez-vous la pression avant ce combat ? Et de manière générale ?

J’ai la chance d’être très bien entouré, ce qui me permet de garder la tête sur les épaules. On ne me met pas de pression énorme par rapport à cela. C’est tout de même dans un coin de ma tête, mais j’essaye de ne pas trop y penser pour ne pas être déstabilisé. Et de manière générale, il n’y a pas du tout de pression. Je ne suis pas stressé, je connais mon boulot. Si le travail a été fait en amont aux entraînements avec les coachs, il n’y a pas de pression par rapport à cela.

 

Comment vous êtes-vous préparé pour ce combat ?

Nous l’avons préparé durement, comme un championnat de France. Nous avons effectué des mises de gants, des séances de cardio, des renforcements musculaires… Je me suis préparé au mieux pour défendre ce titre de champion de France.

 

Vous sentez-vous prêt pour cette échéance ?

Je suis plus que prêt ! Ça fait longtemps que j’attends l’occasion de pouvoir défendre mon titre. Je suis impatient ! C’est le combat le plus important de cette année 2021 pour moi. Je suis quelqu’un d’optimiste et je suis conscient de mes capacités. Le résultat devrait donc être en ma faveur. Je vais devoir prendre des initiatives. Ma vitesse et mon coup d’œil pourront faire la différence. Sans prétention, je pense être plus fort que mon adversaire dans tous les domaines.
 

Le samedi 3 avril, la grande soirée boxe organisée par BAM l’Héritage sera à suivre en direct sur la chaîne Youtube et la page Facebook de SPORTMAG

 

Propos recueillis par Mattéo Rolet
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE