Boxe : Après l’Europe, le monde pour Tony Yoka ?

Tony Yoka veut entrer dans la cour des grands. Après sa victoire par K-O samedi face au Belge Joël Tambwe Djeko, le boxeur français veut continuer sa série actuelle. Ce dernier espère pouvoir boxer un grand nom de la catégorie poids lourd d’ici juin prochain.

Tony Yoka l’a fait. Le boxeur parisien a fait tomber le Belge Joël Tambwe Djeko samedi, au cours d’un combat engagé. Il aura fallu 12 rounds presque complets pour que Tony Yoka puisse faire tomber son adversaire du week-end. Au cœur de la H Arena de Nantes, Yoka a dominé son combat, face à un Djeko impuissant, sur la défensive. Même si ce dernier a parfaitement su encaisser jusqu’au douzième round, Tony Yoka ne pouvait pas gagner aux points. Après un enchaînement de grande qualité dans le coin du ring, le Français a assommé le Belge, mettant un terme au combat. L’épisode de la gifle est donc passé. Comme l’avait évoqué le Français, « tout se règle sur le ring. » L’affaire a été plutôt bien réglée. Pour la première fois de sa carrière, Joël Tambwe Djeko tombe avant la limite. C’est aussi la première fois que Tony Yoka obtient une ceinture chez les pros. Il remporte le titre de l’Union européenne en toute logique et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, le boxeur tricolore est sur une série hallucinante de 10 victoires consécutives (dont huit par K-O) depuis son passage chez les pros en juin 2017.

 

 

Après 10 combats remportés, Tony Yoka veut encore une fois passer un cap. Ce dernier l’a d’ores et déjà annoncé, il entend combattre un gros lors de son prochain combat. « Top Rank, les États-Unis, c’est normalement pour le prochain combat. Tout dépend de la pandémie, mais j’espère que ce sera pour mon prochain combat, fin mai, début juin. » Le plan de Yoka étape par étape prend alors tout son sens. Il l’avait annoncé, le Français voulait progresser petit à petit jusqu’à combattre pour la ceinture de champion du monde des lourds. Après dix victoires de rang, l’heure est venue pour lui de partir à la conquête des États-Unis. Ce dernier n’a jamais effectué de combat sur la terre où tous les rêves son permis. « Tout cela commence à prendre forme. Je sais que j’en suis encore loin, mais que je ne suis pas si loin que ça », explique le natif de Paris. Ce dernier a d’ailleurs d’ores et déjà choisi son adversaire idéal : le Britannique de 35 ans, Joe Joyce. De quoi faire saliver les amateurs de boxe.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE