Boxe : Amina Zidani à l’honneur sur VICE TV

Devenue professionnelle il y a plusieurs semaines, Amina Zidani fait la fierté de son club, le BAM L’Héritage. VICE TV s’est intéressé au parcours de la jeune boxeuse dans une série documentaire intitulé « La Cour des Grandes », à découvrir à partir du jeudi 24 juin à 22h sur VICE TV.

 

Amina, comment avez-vous vécu vos débuts professionnels il y a plusieurs semaines ?

Mes débuts professionnels se sont révélées assez intéressants car c’est un monde qui restait assez inconnu pour moi. C’était mon tout premier combat chez les pros, j’avais donc un peu d’appréhension. Mais une fois que le combat a commencé, tout s’est envolé. J’ai immédiatement pris beaucoup de plaisir à combattre. Et en plus j’ai gagné !

 

Être professionnelle, qu’est-ce que cela change pour vous concrètement ?

Ce qui change, notamment dans la préparation, c’est la quantité au niveau des entraînements. On en fait bien plus que chez les amateurs. En amateur, on boxe 3 × 3 minutes. Là, je prépare des combats de 6 × 2 minutes, 8 × 2 minutes ou 10 × 2 minutes. C’est un travail à faire plus poussé que tout ce que j’ai connu jusqu’à maintenant. Être passée chez les professionnels me permet de prendre de l’expérience, de découvrir ma discipline sous un nouveau jour et de bénéficier également de plus d’exposition. Il y a plus de show, plus de spectacle, c’est un petit peu comme un show à l’américaine et ça me plaît beaucoup.

 

VICE TV vous consacre un documentaire. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

C’est vraiment un honneur. Je suis super contente que ce documentaire ait pu avoir lieu, je suis très contente de le découvrir très prochainement. C’est une vraie fierté pour moi, que l’on s’intéresse à mon parcours mais aussi à mes objectifs, à mes rêves, notamment avec les Jeux olympiques. J’espère que ce n’est que le début.

 

Dans ce documentaire, on y voit le rôle important de votre coach. Que vous a-t-il apporté depuis qu’il vous entraîne ?

Mon coach m’apporte énormément de choses. De mon côté, je marche beaucoup à la confiance et j’ai 1000% confiance en mon coach. Quand je monte sur le ring, c’est lui qui a la télécommande et c’est moi qui exécute. Ce qu’il demande, je le fais sans aucune hésitation. Il a prouvé à maintes et maintes reprises qu’il avait raison dans ce qu’il mettait en place et cela a forgé la relation que nous avons au quotidien. Dans notre groupe, il y a beaucoup de rigolade, mais quand on rentre dans le vif du sujet, il n’y a plus personne qui sourit. On essaie tous de se tirer vers le haut, on se pousse au maximum, on donne le meilleur de soi-même à chaque fois et c’est ce qui fait la force du BAM L’Héritage.

 

Nous ne sommes qu’à trois ans de Paris 2024. Quelle est votre priorité d’ici cette échéance ?

La priorité, c’est la boxe olympique. Tout ce que je ferai autour, c’est pour m’améliorer en vue de cet objectif. Je veux continuer à prendre encore plus d’expérience en vue de la finalité car ce que je veux, c’est la médaille d’or olympique à Paris. C’est un parcours que je vais construire durant ces trois prochaines années.

Propos recueillis par Olivier Navarranne
Crédit photo : VICE TV
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE