07/13/2020

Un plan de relance du sport pour la rentrée des clubs

L’Agence Nationale du Sport (ANS) a tenu un conseil d’administration extraordinaire, jeudi, à cause de la crise sanitaire du Covid-19. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a notamment annoncé à cette occasion la création d’un nouveau fonds de soutien aux associations sportives.

 

A situation extraordinaire, réponse extraordinaire. Jeudi, un conseil d’administration de l’Agence Nationale du Sport s’est tenu en réaction à la crise sanitaire. Le sport a été très touché par cette crise, et l’Etat avait déjà décidé d’apporter son soutien en permettant aux entreprises, aux clubs et aux associations sportives d’avoir recours aux prêts garantis de l’État et à l’activité partielle pour leurs salariés (mesure prolongée jusqu’en septembre pour le secteur du sport). Au total, l’Etat a apporté un soutien financier de 2,8 milliards d’euros au secteur sportif depuis le début de la crise : 1,3 milliard d’euros au titre des Prêts Garantis par l’État accordés entre mi-mars et le 15 juin, 1,06 milliard d’euros correspondant au montant des exonérations de cotisations et contributions patronales URSSAF et AGIRRC-ARRCO entre le 1er février et le 31 mai, 300 millions d’euros pour la prise en charge des indemnités de chômage partiel et 120 millions d’euros pour l’aide accordée aux petites structures par le biais du fonds de solidarité.

 

Un fonds de soutien de 15 millions d’euros

 

Un soutien financier spécifique de 5 à 10 millions d’euros a également été annoncé en faveur des centres équestres et poney-clubs à l’initiative de Roxana Maracineanu, Didier Guillaume et Gérald Darmanin. La ministre des Sports a également négocié auprès de la Commission européenne une dérogation aux aides d’État qui permet une augmentation du plafond de subventions et d’achats de prestations aux clubs sportifs par les collectivités locales à hauteur de 1,5 milliard d’euros au maximum. Lors du conseil d’administration de jeudi, le ministère des Sports et l’Agence Nationale du Sport ont décidé de créer un fonds de soutien de 15 millions d’euros (8 millions d’euros provenant du budget de l’ANS, 7 millions d’euros via le ministère des Sports) à destination des petites associations sportives qui n’étaient pas éligibles aux dispositifs du gouvernement. Il permettra de distribuer une aide d’urgence et d’encourager celles qui participent aux dispositifs gouvernementaux comme Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) et Vacances Apprenantes. Les instances sportives travaillent à un grand plan de relance du sport en prévision de la rentrée avec pour objectif la reprise de l’activité sportive dans les clubs.

 

Simon Bardet
Crédit photo : Icon Sport
1 COMMENT

PUBLIER UN COMMENTAIRE