La Haute-Garonne engagée contre les discriminations dans le sport

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a signé une charte contre l’homophobie dans le sport. C’est l’une de ses nombreuses actions pour lutter contre les discriminations et agir pour l’inclusion.

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne lutte contre toutes les formes de discriminations dans le sport. « Malgré l’égalité dans les textes, il n’y a pas l’égalité réel sur les terrains », regrette Vincent Gibert, conseiller départemental, président de la Commission culture, éducation, sport et éducation populaire. « Lutter contre les discriminations est un travail de tous les instants. »

Pour l’épanouissement de tous les sportifs

Il y a quelques mois, le Conseil départemental a signé une charte contre l’homophobie, créée par le Ministère qui a pour but, parmi ses nombreux objectifs, de diffuser des messages de tolérance, de sanctionner les attitudes homophobes et soutenir les pratiquants qui pourraient être harcelés. « La situation actuelle fait qu’un sportif n’ose pas encore révéler son orientation sexuelle de peur d’être discriminé », rappelle Vincent Gibert. Tou’Win rugby club, association sportive LGBT+ friendly qui milite pour le plein épanouissement d’un sportif quelle que soit son orientation sexuelle, est partenaire du Conseil départemental dans cet engagement. Le club fait reconnaître et vivre cette charte sur le territoire, comme lors d’un match de rugby contre l’homophobie en mai dernier.

Favoriser le handisport et le sport féminin

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne est déterminé à rendre son territoire, et donc aussi le sport, plus inclusif, c’est pourquoi il est également engagé en faveur du développement du handisport et sport adapté, ainsi que du sport féminin. « Nous travaillons sur deux volets : aider les clubs qui travaillent dans ce sens et inciter les acteurs du mouvement sportif à s’engager », résume Vincent Gibert. La bourse du jeune espoir sportif est également accordée aux jeunes démontrant les capacités de se qualifier pour les Jeux paralympiques. Des bonus financiers sont attribués aux associations sportives qui œuvrent dans le sens de l’inclusion. Leurs actions sont également valorisées, notamment grâce au Trophée des championnes qui met en avant les sportives haut-garonnaises ayant performé au niveau national, voire international. Le Conseil départemental s’appuie également sur les clubs pour transmettre les valeurs auprès des plus jeunes. Le dispositif « parcours laïque et citoyen » déployé dans les collèges du territoire apporte un point d’entrée aux clubs comme le Stade Toulousain, le Toulouse aviron sports et loisirs ou encore l’Association rebonds, qui favorise l’insertion par le rugby, pour venir aborder tous ces sujets de société qui concernent également le sport.

Leslie Mucret
Crédit photo : Rémy Gabalda/CD31
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE