Allier sport et développement durable

Le mouvement olympique et sportif breton a établi une charte régionale des manifestations sportives afin d’aider les associations sportives à organiser des événements dans un esprit de développement durable.

 

Organiser une manifestation sportive qui répond à un objectif de développement durable n’est pas toujours chose aisée. Depuis 2017, le Comité régional olympique et sportif (CROS) Bretagne, ainsi que les quatre CDOS, accompagnent les associations vers une démarche qualité grâce une charte régionale des manifestations sportives. Le document a été conçu en 2010 à l’initiative du Centre régional d’expertise et de ressources des sports de nature, un outil copiloté par le CROS Bretagne, l’État et la Région. « Pour les manifestations sportives de nature, il était important de prendre en compte cette problématique », explique Cévina Pelloin, chargée de mission au CROS. « Peu à peu, nous nous sommes rendus compte que tous les organisateurs étaient concernés. Nous avons retravaillé la charte et l’avons ouverte à l’ensemble des associations sportives du territoire. »

Établir un pré-diagnostic

Pour bénéficier des conseils et des documents ressources du CROS afin d’appliquer cette démarche qualité, les organisateurs sont invités à adhérer à la charte. Après avoir rempli un « baromètre qualité », ils obtiennent un rendez-vous avec le CROS Bretagne pour établir un pré-diagnostic et obtenir un état des lieux complet de leurs bonnes pratiques développement durable et responsabilité sociétale déjà mises en œuvre sur leurs événements. Ensuite, ils se voient orientés vers des axes d’amélioration pour les prochaines éditions. Afin de favoriser l’action, la structure fait parvenir des fiches aux organisateurs. « L’ensemble des élus du CROS concernés peuvent intervenir dans le processus », relève Cévina Pelloin.

Une progression constante

« En 2018, dix associations ont signé la charte et cinq ont bénéficié d’un accompagnement individuel », compte la chargée de mission. En signant la charte régionale des manifestations sportives vers une démarche qualité, les adhérents s’engagent à assurer des progrès constants, ainsi que bien sensibiliser et informer leurs membres sur la cause. La charte et les démarches qui l’entourent favorisent également les échanges et permettent de reproduire les initiatives innovantes vues sur les territoires.

Des ateliers collectifs

L’accompagnement proposé par le CROS peut également être collectif. En partenariat avec le Collectif des festivals, la structure organise quatre à cinq ateliers ou réunions par an sur tout le territoire régional pour sensibiliser aux diverses thématiques du développement durable, comme le transport ou les déchets. Tous les organisateurs de manifestations peuvent y participer, même ceux qui n’ont pas encore signé la charte. « L’objectif est aussi de leur faire découvrir le dispositif pour qu’ils adhèrent », explique Cévina Pelloin.

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE